Francis Veber portrait
Avis: 
Date de naissance: 
27 juillet 1937 (âge : 80 ans)
Nationalité: 
Français
Sexe: 
Homme

Biographie: 

Francis Veber est un réalisateur, dialoguiste et scénariste français.

Petit neveu de Tristan Bernard, petit fils de Pierre-Gilles Veber, auteur de Fanfan La Tulipe et de Catherine Veber, Francis Veber baignait déjà dans un univers d’érudition, de lettres et de cinéma, ce qui allait tout naturellement l’orienter vers une voie artistico-intellectuelle.Il s’intéresse très jeune à l’écriture, et s’oriente un temps vers le journalisme avant de rédiger des sketches, romans, nouvelles, et pièces de théâtre. Il écrit pour le théâtre L’Enlèvement, en 1968, dont le succès l’encourage à continuer. Il commence ensuite une carrière au cinéma comme scénariste et dialoguiste, signant dès 1972 le scénario du Grand Blond avec une chaussure noire, avec Pierre Richard, puis L’Emmerdeur(1973), inspiré de sa pièce Le Contrat, où Edouard Molinaro réunit Jacques Brel et Lino Ventura. La même année, il livre Le Magnifique, avec Jean-Paul Belmondo comme vedette. Il adapte une autre pièce à l’écran, en signant le scénario de La Cage aux Folles de Jean Poiret, avec Ugo Tognazzi et Michel Serrault en 1978, ainsi que sa suite sortie sous le titre La Cage aux Folles II en 1980.Francis Veber a également écrit les scénarii de La Valise de Georges Lautner en 1973, Le téléphone rose en 1975, ou encore Cause Toujours…tu m’intéresses en 1979, d’Édouard Molinaro.Fasciné par les travaux de Frank Capra et de Leo McCarey, il s’évertuera à explorer presque exclusivement le registre comique, genre qu’il élèvera au-delà du populaire. Il s’essaie ensuite à la réalisation qui lui vaudra de nombreux succès. Il présente son premier film, Le Jouet, en 1976, avec Pierre Richard qui réitéra l’expérience cinq années plus tard avec La Chèvre. Le duo Pierre Richard/Gérard Depardieu suscite un tel engouement qu’on les retrouvera encore dans Les Compères (1983) et Les Fugitifs (1986).Le public applaudit. Ses films, où la cruauté côtoie le bon sentiment, sont une véritable réussite populaire. Francis Veber a le talent de bien cerner des personnages légers et pleins de contradictions, qui ressemblent à tout un chacun en leur ajoutant cette touche de candeur, de naïveté, de maladresse, et les faisant évoluer dans des situations cocasses qui créent un comique de situation dont les spectateurs ne se lassent pas.Un de ses personnages fétiche, François Pignon, idiot, gaffeur, mais irrésistiblement attachant, apparaît et s’installe progressivement dans ses films et dans l’imaginaire cinématographique français.En 1996, il dévoile Le Jaguar avec Patrick Bruel et Jean Reno. Les entrées ne sont pas exceptionnelles, mais quand il adapte sa pièce Le Dîner de Cons au cinéma, servi par un Jacques Villeret drôlissime, et par Thierry Lhermitte et Daniel Prévost, est un succès phénoménal avec plus de neuf millions d’entrées en France, certainement le plus grand succès de Francis Veber. D'ailleurs, le film sera récompensé par trois César : Meilleur Scénario, Meilleur Acteur pour Jacques Villeret, et Meilleur Second rôle pour Daniel Prévost.Il signe ensuite en 2000 Le Placard, dans lequel le familier François Pignon est incarné cette fois-ci par Daniel Auteuil, accompagné de Michel Aumont, Jean Rochefort, Michèle Laroque et Gérard Depardieu, qu’il dirigera ensuite dans Tais-toi ! avec Jean Reno en 2003. En 2006, il réalise La Doublure où c’est Gad Elmaleh qui campe le rôle de Mr Pignon, aux côtés de Daniel Auteuil, Alice Taglioni, Dany Boon et Virginie Ledoyen.Toujours fidèle au théâtre, s’autorisant les variantes et les diverses adaptations, Francis Veber revisite en 2008 le film L’Emmerdeur (1973) d’Édouard Molinaro, et y dirige Patrick Timsit et Richard Berry. Le film, sorti en 2008, est un véritable échec. Il crée aussi une nouvelle version du Contrat, pièce qui a servi de base au long-métrage. Il a également réalisé deux films pour le cinéma américain : Les Trois Fugitifs en 1989 avec Nick Nolte, et Out On A Limb, en 1992 avec Matthew Broderick. Il a en outre rédigé les scénarii de Partners de James Burrows, The Toy de Richard Donner en 1982, ainsi que Mon père ce héros de Steve Miner en 1994.

Films réalisés par Francis Veber

Dernières news sur Francis Veber

PREMIERE ACTU

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues