Eli Wallach
Avis: 
Date de naissance: 
06 décembre 1915 (âge : 98 ans)
Date de décès: 
23 juin 2014
Nationalité: 
Américain
Sexe: 
Homme
Profession: 
Acteur

Biographie: 

Né le 7 décembre 1915 à New York et décédé le 24 juin 2014 à l'âge de 98 ans, Eli Herschel Wallach est un acteur américain célèbre notamment pour ses rôles dans les films Le bon, la brute et le truand, Les 7 mercenaires, Les Désaxés, Baby Doll,  Le Cerveau ou encore Le Parrain 3.Diplômé de l'université du Texas, Eli décroche ensuite un Master of Arts au New York College. Seulement, en 1941, alors que les Etats-Unis entrent en guerre, il est appelé sous les drapeaux. Il sert alors dans un hopital militaire de Hawaï avec le grade de sergent-chef. En 1945, la Seconde Guerre mondiale terminée, il peut enfin se consacrer à sa passion, le théâtre. Il fait ses débuts à Broadway à l'affiche de pièces comme Antoine et Cléopâtre, Mister Roberts, Camino Real ou encore La rose tatouée qui lui permet de décrocher un Tony Award en 1951.Cette année-là, il commence sa carrière à l'écran en apparaissant dans de nombreuses séries télévisées. Il lui faut attendre l'année 1956 pour faire ses premiers pas au cinéma, dans le film Baby Doll d'Elia Kazan. Il tourne ensuite dans Les sept mercenaires (1960) de John Sturges face à Yul Brynner, Les Sept voleurs (1960) d'Henry Hathaway, Les désaxés (1961) de John Huston aux côtés de Clark Gable, Marilyn Monroe et Montgomery Clift, La conquête de l'Ouest (1962) de John Ford et George Marshall ou encore Lord Jim (1965) de Richard Brooks.Le succès grâce aux westernsHabitué des westerns, il tourne en 1966 dans Comment voler un million de dollars de William Wyler aux côtés d'Audrey Hepburn et Peter O'Toole mais surtout dans Le bon, la Brute et le Truand de Sergio Leone. Il incarne alors Tuco, le truand, tandis que Lee Van Cleef interprète la brute et Clint Eastwood le bon. On le retrouve aussi dans le spaghetti Les Quatre de l'Ave Maria (1968) avec Terence Hill et Bud Spencer et dans la comédie Le Cerveau (1969) de Gérard Oury dans lequel il donne la réplique à Bourvil, Jean-Paul Belmondo et David Niven.Durant les années 1970, il continue de tourner à un rythme soutenu. Il retrouve ainsi Yul Brynner, Jane Birkin et Serge Gainsbourg sur le tournage du Roman d'un voleur de chevaux en 1971 avant de cotoyer James Caan dans le film Permission d'aimer de Mark Rydell en 1973. Sergio Corbucci le recrute également pour le film Le Blanc, le Jaune et le Noir en 1975 puis il apparait dans La Sentinelle des maudits de Michael Winner en 1977 dans lequel joue également Ava Gardner, Christopher Walken et Chris Sarandon. Cette année-là, il est également au générique du film Les Grands fonds de Peter Yates aux côtés de Jacqueline Bisset et Nick Nolte et au casting de La théorie des dominos de Stanley Kramer avec Gene Hackman et Mickey Rooney. Il retrouve par la suite Michael Winner pour L'arme au poing (1979), film qui lui permet de cotoyer Sophia Loren, James Coburn et O.J. Simpson.Une fin de carrière en beautéLes années 1980 sont plus calmes pour l'acteur puisque durant cette décennie il ne tourne que quatre films. En 1980, il est à l'affiche du film Le Chasseur de Buzz Kulik au côté de Steve McQueen ; en 1981 à l'affiche de La Salamandre de Peter Zinner face à Anthony Quinn, Franco Nero et Christopher Lee ; en 1986 le public peut le retrouver dans le film Coup Double avec Burt Lancaster et Kirk Douglas ; et enfin en 1987 dans le film Cinglée avec Barbra Streisand et Leslie Nielsen.Eli commence les années 1990 sur les chapeaux de roues puisqu'il tourne coup sur coup pour Jack Nicholson dans Piège pour un privé et Francis Ford Coppola dans Le Parrain 3. Le public peut également le retrouver à l'affiche de films comme Hollywood Mistress, La loi de la nuit, Article 99 ou encore The Associate. Après un rôle dans le film Au nom d'Anna d'Edward Norton, il retrouve Clint Eastwood pour Mystic River en 2003 avant de tourner dans les films The Holiday (2006) et Faussaire (2007). En 2010, avant de prendre une retraite bien méritée à presque 90 ans, il enchaîne trois films : The Ghost Writer de Roman Polanski, Wall Street - l'argent ne dort jamais d'Oliver Stone et le film collectif New York, I Love You.Vie PrivéeEli Wallach s'est marié en 1948 avec l'actrice Anne Jackson. Ensemble, le couple a eu trois enfants : Peter, Katherine et Roberta. Au début des années 2000, il a été victime d'un AVC qui lui a fait perdre la vue à l'oeil gauche.

PREMIERE ACTU

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues