Dustin Hoffman © Abaca

Dustin Hoffman

Dustin Hoffman © AbacaDustin Hoffman © Abaca
  • Profil mis à jour le 07/08/2013
  • Nationalité :
    Américain
  • Date de naissance :
    08 août 1937 (âge : 77 ans)
  • Sexe :
    Homme

La biographie de Dustin Hoffman

  • IL A DIT "Si le succès m'a apporté quelque chose, c'est que j'ai arrêté d'avoir peur de mourir. Une fois que vous êtes une star, vous êtes déjà mort. Embaumé". Fluctuat

Dustin Lee Hoffman est un acteur américain né le 8 août 1937 à Los Angeles. Parmi les meilleurs acteurs de sa génération, il a joué dans Le Lauréat, Macadam Cowboy, Les chiens de paille, Little big man, Papillon, Les hommes du président, Marathon Man, Kramer contre Kramer, Tootsie, Rain Man, Hook, Sleepers ou encore Des hommes d'influence, autant de films devenus des classique du 7ème art. Il a également réalisé le film Quartet.

Fils d’un décorateur travaillant pour la Columbia et d’une comédienne de théâtre, l’itinéraire d’artiste se pose comme une évidence pour ce jeune garçon habitué dès son enfance à l’ambiance des plateaux et de la scène. Pour autant Dustin Hoffman se passionne d’abord pour la musique et entre au conservatoire où il suit des cours de piano. Ce n'est que plus tard qu'il s'oriente vers le théâtre en intégrant la Pasadena Community Playhouse. Après cette première étape dans sa formation de comédien, il traverse le pays d'ouest en est et atterrit à New York. Il pousse alors les portes de l’Actor’s Studio pour y suivre l’enseignement de Lee Strasberg.

Dès le début des années soixante, Dustin Hoffman s’illustre sur scène en interprétant notamment des pièces de Samuel Beckett, mais c’est surtout grâce au spectacle intitulé Eh ?, donné à Broadway, qu’il se fait remarquer. Sa prestation lui apporte en effet deux récompenses, le Theater World Award et le Drama Desk Award, et lui sert en plus de tremplin pour le cinéma puisqu’à la suite de la représentation, le cinéaste Mike Nichols lui offre son premier grand rôle à l’écran. C’est ainsi que Dustin Hoffman se retrouve à la tête de la distribution de la comédie dramatique Le Lauréat en 1967. Dans ce film, il commence par entretenir une liaison avec une femme mariée, Mme Robinson (Anne Bancroft), avant de vivre une idylle avec la fille de cette dernière, incarnée par Katharine Ross. Le récit du Lauréat est tiré du livre de Charles Webb, sorti en 1963 sous le même titre.

Des succès à la chaîne

En 1969, autre succès avec Macadam cow-boy de John Schlesinger dans lequel il fait face à Jon Voight avant de se retrouver dans les bras de Mia Farrow dans John et Mary, un film de Peter Yates. Devenu (déjà) une valeur sûre, Dustin Hoffman est également choisi par Franklin J. Schaffner pour interpréter à l'écran le personnage Louis Delga du roman Papillon de Henri Charrière. Dans Papillon (1973) il donne la réplique à Steve McQueen.

L’acteur californien connaît sa première grande consécration en 1979, après la sortie de Kramer contre Kramer, signé Robert Benton. Il est alors Ted Kramer, un publicitaire de renom qui fait face à son ex-femme Joanna Kramer (Meryl Streep) dans une lutte acharnée pour la garde de leur enfant. La performance de Dustin Hoffman lui vaut l’Oscar du Meilleur Acteur. Il continue sur sa lancée en campant le travesti Michael Dorsey dans la comédie Tootsie, réalisée par Sydney Pollack en 1982.

Dustin, Levinson et les statuettes

Six années plus tard, Dustin Hoffman reçoit sa deuxième statuette grâce à Rain Man. Dirigé par Barry Levinson, il y campe un autiste aux capacités intellectuelles hors normes à qui revient l’intégralité de l’héritage de son père. Le jeune fils de celui-ci, interprété par Tom Cruise, ne l’entend pas de cette oreille et part à la rencontre de son aîné dans l’espoir d’obtenir une partie du legs. L’Oscar du Meilleur Acteur vient à nouveau récompenser son jeu en 1988.

Dustin Hoffman incarne ensuite le célèbre pirate du film Hook ou la revanche du Capitaine Crochet (1991) dans lequel il donne la réplique à Robin Williams et à Julia Roberts sous la direction de Steven Spielberg. Huit ans après le succès de Rain Man, il retrouve Barry Levinson qui le met en scène dans Sleepers (1996) aux côtés de Robert de Niro, Kevin Bacon et Brad Pitt. Sa collaboration avec Levinson continue avec Des hommes d’influence (1997) et Sphère (1998). A cette époque il se produit également devant les caméras de Costa-Gravras, réalisateur de Mad City en 1997, avant d’être engagé par Luc Besson à l’occasion du tournage de Jeanne d’Arc deux années plus tard. Il incarne alors la conscience de Jeanne d'Arc, pucelle d'Orléans incarnée par Milla Jovovich.

Hoffman, seigneur d'Hollywood

Au début des années 2000, Dustin Hoffman connaît un net regain d’activité et domine les castings de Neverland, Le Maître du jeu, J’adore Huckabees, Mon beau-père, mes parents et moi et Adieu Cuba. Par la suite il plonge en plein cœur du dix-huitième siècle et prend part à un récit d’abord fabuleux qui s’assombrit au fil des événements. Ce film, réalisé par Tom Tykwer et baptisé Le Parfum, histoire d’un meurtrier (2006), tourne autour du personnage de Jean-Baptiste Grenouille (Ben Whishaw), un être fragile qui présente la particularité d’avoir un odorat sur-développé. En quête d’un parfum unique basé sur l’odeur de jeunes femmes, il finit par en assassiner plusieurs pour ses expériences olfactives. Outre Ben Whishaw, Dustin Hoffman y côtoie les acteurs Alan Rickman et Rachel Hurd-Wood.

En 2008, il prête sa voix à Shifu dans le film d’animation Kung Fu Panda ainsi que pour sa suite (2011), puis partage la vedette du drame Last Chance for Love avec Emma Thompson. Deux ans plus tard, il donne la réplique à Paul Giamatti dans Barney's Version, avant de retrouver à nouveau le rôle de Bernie Focker dans Little Focker. Il rejoint également Jeff Bridges sur le tournage de The Giver, réalisé par David Yates puis tente sa chance à la télévision en interprétant le premier rôle de la série Luck. Centré sur l'univers des courses équestres, la série, trop réaliste et trop complexe pour des non-initiés au turf sera donc annulé après une unique saison.

Première réalisation

Mais à 75 ans Dustin a encore de la ressource et des idées puisqu'il annonce dans la foulée son passage à la réalisation. Pour son premier film, Quartet, il engage quatre grands noms de la scène britannique : Maggie Smith, Billy Connolly, Tom Courtenay et Pauline Collins.

Seulement, en 2013, les médecins diagnostiquent à Hoffman un cancer, mais, identifié et traité à un stade précoce, ce cancer n'a pas résisté à la santé de fer de l'acteur. "Dustin Hoffman se sent bien" explique Jodi Gottlieb, son représentant, sans pour autant donner plus de détails sur la nature de cette maladie.

> Son signe astro> Personnalité du prénom Dustin> Popularité du prénom Dustin

Dernières news sur Dustin Hoffman

0

La filmographie de Dustin Hoffman