Barbet Schroeder
Avis: 
Date de naissance: 
25 août 1941 (âge : 75 ans)
Nationalité: 
Français
Sexe: 
Homme

Biographie: 

Acteur, producteur et réalisateur, Barbet Schroeder a décroché un César en 2008 pour le documentaire L'Avocat de la terreur.C'est à Téhéran, en Iran que Barbet Schroeder voit le jour le 26 août 1941. Mais c'est en Colombie qu'il passe la plus grande partie de son enfance. Un pays dans lequel la famille s'est installée pour le travail du père, un géologue suisse. A 11 ans, en septembre 1951, il quitte la chaleur de l'Amérique du sud pour Paris. Un vrai choc pour lui. "La Colombie était pour moi le vert paradis de l'exubérance et de la joie. La France me paraît remplie de gens méchants et mesquins", raconte-t-il en juin 2002 à Libération. L'adaptation au modèle français est difficile. Il change 5 fois de lycée et se retrouve mis de côté par certains. "Certains parents demandent à leurs enfants de ne pas me parler. Je m'amuse beaucoup de ce rôle maléfique que j'accepte de jouer avec délice."RévélationPassionné de cinéma, Barbet Schroeder se rend régulièrement à la Cinémathèque de la rue d'Ulm. C'est d'ailleurs en revenant un soir d'octobre 1956 d'une projection, alors qu'il traverse Paris à pied, qu'il comprend qu'il veut faire carrière dans le cinéma. Passé par la Sorbonne pour étudier la philosophie, il rencontre en 1958 Fritz Lang qui lui propose de travailler sur un long métrage en Inde. Alors qu'il rejoint le tournage par ses propres moyens, il découvre en arrivant sur place que ce dernier a été annulé. Il reste trois mois à parcourir le pays sans un sous en poche. En 1958, il met enfin la première pierre à l'édifice solide que sera sa carrière ciné. Il devient critique aux Cahiers du cinéma avant de fonder en 1963 sa société de productions, Les Films du Losange, dont il donne des parts à des proches réalisateurs dont Eric Rohmer. Les contes moraux initiaux de ce dernier est d'ailleurs le premier projet produit par Barbet Schroeder.Derrière la caméraSi Barbet Schroeder a quelques rôles à son actif - notamment dans Mars Attacks ! de Tim Burton ou A bord du Darjeeling Limited de Wes Anderson - c'est derrière la caméra qu'il se révèle. Il réalise son premier film More en 1969, tourne des documentaires en Nouvelle Guinée, réalise ensuite La Vallée en 1972. Deux ans plus tard, il réalise un portrait du dictateur Idi Amin Dada. Il fait tourner Gérard Depardieu dans Tricheurs en 1984, collabore avec Charles Bukowski notamment sur le scénario de Barfly, met en scène Michael Keaton et Andy Garcia dans L'Enjeu...Croisette toujoursPremier passage au Festival de Cannes en 1978 dans la sélection Un Certain regard avec le film Koko, le gorille qui parle. Il revient sur la Croisette en 1987 avec Barfly puis se voit refuser deux films par les organisateurs Le Mystère Von Bulow en 1991 - pourtant nommé aux Oscars et Golden Globes du meilleur film - et La Vierge des tueurs en 2000. En 2007, son documentaire sur Jacques Vergès, L'Avocat de la terreur, est sélectionné dans Un Certain regard. Un film qui lui permet de décrocher en 2008 le César du meilleur documentaire. En 2015, il débarque au Festival de Cannes pour présenter Amnesia en séance spéciale.

Films réalisés par Barbet Schroeder

Commentaires sur Barbet Schroeder

Les plus vues