Years and Years
bbc one

Une mini-série brillante, sur le monde que nous construisons pour demain, qui risque fort de hanter vos nuits d'été.

Imaginez un croisement édifiant entre Black Mirror et This Is Us. Un drama familial, suivant l'évolution de notre chère planète, des nouvelles technologies, et les bouleversements qui nous attendent. C'est ça, Years and Years : la plus grosse claque série depuis un bon moment !

Faites connaissance avec la famille Lyons. Une fratrie anglaise, issue de Manchester, qui vit sa vie comme tout le monde, alors que le monde poursuit sa course folle. Face aux crises financières, aux guerres qui menacent, face aux attentats, au changement climatique, au populisme carnassier qui pollue la vie démocratique, Stephen, Daniel, Rosie et Edith font de leur mieux, pour mener une existence sans heurt...

On comprend aisément ce qui pu passer par la tête de  Russell T Davies - l'homme à qui l'on doit le retour de Doctor Who à la télévision en 2005 - quand il a écrit Years and Years. Il n'y a qu'à allumer la télé à 20 heures. Oui, on s'inquiète tous de là où va la société occidentale du XXIe siècle. Que sera le monde dans 2 ans ? Dans 5 ans ? Dans 10 ans ? Dans 15 ans ? Davies tente d'apporter une réponse avec sa série, et pose un regard profondément troublant sur notre avenir proche. Un regard souvent sombre et alarmant. Une vision angoissante, parce qu'elle est plausible. On n'est pas tout à fait dans la folie de Black Mirror. Ni dans l'excès dramatique de The Handmaid's Tale. Pas vraiment dystopique, Years and Years est véritablement réaliste, comme une projection du monde de demain, bien stressante.

Et si l'on y croit tant, c'est parce qu'on arrive facilement à s'identifier à la famille Lyons, des gens sympathiques, imparfaits, des époux, des amants, des parents, des enfants qui ont les mêmes inquiétudes quotidiennes que nous et qui paraissent tellement impuissants face aux dérèglements du monde. Même si ces personnages semblent parfois remplir des cases de représentativité, ils sont suffisamment attachants pour qu'on ait envie de découvrir le futur à travers eux.

Years and Years
bbc

Une vie entière qui défile sous nos yeux, à toute allure, dans une espèce d'urgence électrisante, parfaitement mise en scène. Il faut dire que Davies, sait admirablement saisir les travers de nos sociétés modernes, pour mieux les mettre sous son microscope narratif. Il réussit à en prendre les maux, pour mieux les remettre en perspective à l'échelle de l'humanité. Oui, la montée des populismes est dramatique. Oui, les crises financières pourraient atteindre un point de non retour. Oui les guerres géo-politiques entre les USA, la Chine et la Russie pourraient conduire au chaos. Tout cela n'est pas que pure fiction.

Years and Years a quelque chose d'une réflexion philosophique et sociologique. Elle engage les citoyens à prendre conscience de leur réalité et à se demander ce qu'ils veulent faire du XXIe siècle. C'est là qu'elle est la plus brillante. Dans ces premiers épisodes à tomber de la chaise. Malheureusement, la série s'essouffle sur la fin. Les deux derniers épisodes sont plus capillotractés, presque putassiers. Le drama perd de sa force, mais malgré cet indéniable coup de fatigue au moment d'aborder un futur plus lointain, Years and Years demeure une série marquante. Sans conteste l'une des séries de cet été 2019.

Years and Years - 6 épisodes - disponible en France sur MyCanal.