stranger things saison 3
netflix

La série phare de Netflix n'a jamais été aussi cool, fun, réjouissante... et terrifiante.

Cela fait presque deux ans que les abonnés Netflix n'ont pas remis les pieds à Hawkins, Indiana. Mais cette fois, c'est l'heure. En ce 4 juillet, jour de fête nationale américaine, la saison 3 de Stranger Things débarque enfin sur nos écrans. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ça valait la peine d'être patient. Attention spoilers !

L'histoire se déroule quelques mois après la fin de la saison 2. Nous somme en 1985, en plein été, durant les grandes vacances. La chaleur est étouffante. L'école est finie. La piscine municipale affiche complet. La musique de Simple Minds et Mötley Crüe résonne dans les chambres des ados du coin, qui passent le plus clair de leur temps à arpenter le nouveau « Mall Starcourt », ce grand centre commercial qui vient d'ouvrir dans la région. Mike et Lucas sont de ceux-là. Ils ne jouent plus à Donjons et Dragons dans la cave des parents. Ce ne sont plus des enfants, mais de véritables adolescents, qui vivent leurs dernières grandes vacances, avant de rentrer au lycée. Ils ont des petites-amies, et ça, ça change tout. Le premier vit désormais à fond son histoire d'amour avec Eleven, tandis que le second a réussi à faire craquer la rebelle Max. Désormais, ils sont obsédés par l'envie de se bécoter, au grand dam de papa Hopper et du petit Will, qui voudrait bien, lui, ne pas quitter l'enfance aussi vite...

stranger things 3
netflix

Oui, nos jeunes héros ont grandi. Ils sont désormais des adolescents aux hormones bouillonnantes, essayant de comprendre la vie et l'amour. Une entrée en scène fracassante de la puberté, qui fait exploser de manière jubilatoire la dynamique du groupe. Car les frères Duffer ont pris le parti de traiter tout cela avec beaucoup de légèreté. On s'amuse clairement, dans la première partie de cette troisième saison de Stranger Things, réjouissante et rafraîchissante, à l'image du duo détonant formé par Dustin et Steeve, affublé cette fois d'une nouvelle acolyte très en phase, incarnée par Maya Hawke (la fille de Uma Thurman).

Ouf, la série a retrouvé le souffle qu'elle avait perdu en 2017, lorsqu'elle avait maladroitement décidé de se prendre un peu trop au sérieux. Retour à une ambiance plus aérienne, qui renoue simplement avec cette magique aura des 80's. On retrouve cette vibe nostalgique de la saison 1, qui nous touche en plein coeur, sans abuser de références assommantes, comme cela avait pu être le cas durant la saison 2.

saison 3 de Stranger things
netflix

La balade à Hawkins dégage à nouveau ce charme désuet qu'on aimait tant, mais elle n'oublie pas la terreur pour autant. Car Stranger Things est aussi une série d'angoisse, avec des monstres, un monde Upside Down bien glauque, et un vilain insondable, le Mind Flayer, qui n'a pas dit son dernier mot. Et lorsqu'il repasse à l'attaque, la saison se fait tout à coup beaucoup plus dark. Jusque-là tellement chamarrée, elle bascule en un clin d’œil du côté obscur, pour livrer certains des moments les plus horribles de la série. 

Gentiment horrible, ça va sans dire. Stranger Things ne fait pas non plus dans le gore façon Conjuring. Néanmoins, on flippe, on sursaute. La série n'a jamais été aussi intense et inquiétante, tout en retrouvant ses couleurs d'origine. Bref, on s'amuse un maximum !

Stranger Things, saison 3 - 8 épisodes. Sortie le 4 juillet 2019 sur Netflix.