DR

Parce que la première partie de la saison 7 a vraiment été décevante.

On ne va pas analyser ici les 8 premiers épisodes de la saison 7 de The Walking Dead. Depuis le temps, on sait que le show AMC est inégal, capable de grands épisodes hyper-intenses et d'autres nettement plus oubliables, servant essentiellement à occuper du temps d'antenne. Malheureusement, exceptés la folie de Negan et ses coups de sang d'une violence inouïe, la première moitié de cette saison appartient plutôt à la seconde catégorie. Or, la série de Scott Gimple ne peut pas se contenter de tuer sauvagement quelques personnages (plus ou moins secondaires), pour susciter de l'intérêt. Elle a grand besoin d'un souffle nouveau, d'une bonne bouffée d'air frais pour repartir.

Car les chiffres sont assez inquiétants. Les fans de The Walking Dead ont massivement déserté Alexandria, ces deux derniers mois. Le final de mi-saison, diffusé dimanche soir sur AMC (et en France sur OCS), a été vu par 10,58 millions de téléspectateurs, dont 6,53 millions de 18-49 ans (la cible prioritaire des chaînes américaines). Soit une baisse spectaculaire de près de 30% sur un an, par rapport au final de mi-saison 6. Et depuis le premier épisode de la saison 7, ce sont même 40% des fans qui sont partis ! D'une manière générale, dans tous les secteurs, la série enregistre une dégringolade d'audience de plus de 20% outre-Atlantique, cet automne.

D'accord, The Walking Dead conserve des scores phénoménaux, dans l'absolu. Des audiences qui feraient rêver n'importe quel network. Mais indéniablement, la série est sur le déclin. Alors comment relancer la machine ? Comment redonner aujourd'hui de la vie aux zombies, sans pour autant dénaturer le show ? Voilà nos 5 solutions faciles à mettre en place, rapidement.

The Walking Dead : tout ce qu'on verra (certainement) dans la suite de la saison 7

RACCOURCIR LES SAISONS ET LES ÉPISODES

DR

16 épisodes par saison, c'est beaucoup pour une série qui se veut ambitieuse. Forcément il est très difficile d'offrir en même temps qualité et quantité. On notera ainsi que, chez les concurrents HBO, Showtime ou Netflix, les programmes acclamés (de Game of Thrones à Homeland, en passant par House of Cards) ne dépassent pas 10, 12 ou 13 épisodes par an. Sauf que AMC n'est pas une chaîne payante (comme HBO & co) mais une chaîne du câble. Ce qui veut dire qu'elle se paye largement avec la pub. De fait, plus d'épisodes signifie plus de revenus. Du coup, la chaîne semble aussi avoir décidé, cette année, d'allonger la durée des épisodes. La plupart affiche 1 heure ou plus au compteur, depuis le début de la saison 7 (au lieu des 42 minutes traditionnelles). Pas franchement une bonne nouvelle pour les téléspectateurs, puisque le but est surtout de caser une ou deux coupures pubs supplémentaires. À l'arrivée, c'est le montage qui souffre... et le rythme !

METTRE PLUS DE RYTHME

DR

Et c'est bien là la principale critique essuyée par la série depuis la saison 2. The Walking Dead est un drama apocalyptique lent, trop lent. Il y a certes un problème de montage. Mais plus encore, dans les scripts, les auteurs rechignent trop souvent à faire progresser la narration. On a ainsi l'impression, chaque semaine, de faire du surplace. Que l'histoire n'avance guère. Que certaines séquences étalées sur une heure auraient dû être condensées en 5 minutes. Bref, qu'il ne se passe rien ou pas grand chose. La série doit impérativement passer la vitesse supérieure.

TROUVER UN VRAI BUT À L'HISTOIRE

DR

Mais pour cela, elle a besoin d'un véritable objectif. Un dessein, un point de mire pour nos héros. L'impression de surplace étant clairement accentuée par le fait que les survivants tournent en rond depuis plusieurs saisons. Depuis qu'ils ont quitté Atlanta en fait. La série ne peut pas se contenter d'installer Rick et ses amis dans un endroit sécurisé - la ferme d'Hershel, Alexandria, la Prison - pour ensuite faire tomber les murs et tout recommencer. En 7 saisons, on a vu et revu cette histoire. Il faut aller plus loin. Ouvrir les horizons, et pas seulement en présentant trois colonies situées à 50 kilomètres à la ronde. Peut-être que chercher un moyen de vaincre durablement l'apocalypse zombie, via un vaccin, une battue militaire ou autre - pourrait également intéresser Rick et ses amis, non ?

SORTIR UN PEU DES COMICS

DR

D'accord, ce n'est pas exactement le sens des comics. Il est vrai que les BD ne prennent pas cette direction. Mais peut-être est-il temps pour The Walking Dead de tracer son propre chemin. Il est normal que Frank Darabont, Glenn Mazzara puis Scott Gimple aient d'abord voulu suivre les planches de Robert Kirkman, pour ne pas dérouter les fans de la première heure. Mais après 7 ans, la série ne peut plus rester collée à l'histoire des comics. Parce que le rythme ne fonctionne tout simplement plus. Parce que les spoilers fuitent de partout et atténuent tous les chocs (la mort de Glenn aurait été tellement plus belle, si on n'en avait rien su avant). Et aussi parce que d'ici peu, la série rattrapera les BD et la question se posera alors inexorablement. Autant anticiper et donner un souffle innovant à l'histoire de Kirkman, dès maintenant.

REMETTRE LES MORTS-VIVANTS AU CENTRE

DR

Ils sont à la base de la série et pourtant, aujourd'hui, ils ne servent plus à rien. Les rôdeurs de Walking Dead sont désormais utilisés par les humains comme des décorations ou de banals outils de dissuasion. Globalement, ils ne font plus vraiment peur à personne. Chaque survivant a appris comment les éliminer sans danger. D'ailleurs, il n'y a qu'à se barbouiller le corps d'entrailles de cadavre pour qu'ils ne vous calculent même pas (le spin-off Fear use et abuse de la technique). Il est grand temps que la menace zombie redevienne une vraie menace. Comme au bon vieux temps de la première saison. Ou comme lorsque les Alexandriens ont découvert cette énorme carrière de morts-vivants, au début de la saison 6. Peut-être peuvent-ils évoluer aussi, ou même progresser ? Après tout, depuis le twist de la saison 2 où l'on a découvert que TOUS les morts finissaient par se transformer en "walkers", il n'y a plus eu aucune révélation sur le sujet. Les zombies-poteaux de Walking Dead n'ont juste plus vraiment d'intérêt !