Abaca

Le film enregistre actuellement les pires scores de la saga.

Solo : A Star Wars Story déçoit au box-office mondial, et son "échec" (au sein de la saga, en tout cas) montre les premiers signes de lassitude de la part du public. La faute, sans doute, à une production très compliquée : le licenciement des premiers réalisateurs, Phil Lord et Chris Miller, a créé un bad buzz autour du projet, puis la promotion du film a été  tardive et très rapide, puisque sortant seulement quelques mois après Star Wars : Les Derniers Jedi. Un opus qui avait en plus divisé le public.

Après un démarrage chaotique en France et dans le monde, Ron Howard a assuré sur les réseaux sociaux qu'il était fier de son long métrage, mais qu'il regrettait que celui-ci soit peu vu dans les salles obscures.  "Je suis fier de Solo : A Star Wars Story ainsi que de tout le casting et de toute l’équipe qui a travaillé dur pour offrir aux fans une nouvelle histoire fun, écrit Ron Howard sur Twitter . En tant que réalisateur, je me sens mal lorsque je sais que des gens qui pourraient adorer le film… ne le voient pas sur grand écran avec un bon son."

Box-office US du 10 juin : Ocean's 8 détrône Solo : A Star Wars Story

Dans l'Hexagone, les scores du spin-off sur Han Solo ont été pris avec humilité, à l’image de Jean-François Camilleri, président de la Walt Disney Company en France :

Pour rappel Solo a raflé 178 millions de dollars aux Etats-Unis Ron Howard et 136 dans le reste du monde, pour un total de 315 millions. Sachant qu'il a coûté cher aux studios Disney et Lucasfilm, ceux-ci pourraient ne pas rentrer dans leurs frais.

Solo : A Star Wars Story, réalisé par Ron Howard, avec Alden EhrenreichEmilia ClarkeDonald Glover et Woody Harrelson, en salles depuis le 23 mai.

Bande-annonce :

Prochainement au Cinéma