La La Land : Ryan Gosling chante et joue du piano, mais il ne siffle pas

La La Land : Ryan Gosling chante et joue du piano, mais il ne siffle pas

C’est le compositeur Justin Hurwitz qu’on entend dans "City Of Stars" et "A Lovely Night".

Ryan Gosling chante bien : il l’a prouvé par le passé au cinéma, ainsi qu’au sein du groupe gothique Dead Man’s Bones. Il sait également jouer du piano et a peaufiné son apprentissage pour pouvoir tourner ses scènes de La La Land sans doublure. Par contre, ce n’est pas lui qui siffle dans la comédie musicale de Damien Chazelle. Parce qu’il ne sait pas le faire ?

Petite pause musicale avec Ryan Gosling

Le compositeur Justin Hurwitz a détaillé ses méthodes de travail au site Genius, et il révèle au cours de l’interview que c’est lui qu’on entend lorsque le personnage de Gosling siffle "City Of Stars" ou "A Lovely Night". "En fait, c’est moi qui ai enregistré ça. Je ne sais pas si quelqu’un de l'équipe en a déjà parlé ? Ryan était peut-être un bon siffleur. Il a peut-être essayé pour cette scène ? Je ne sais pas. En tout cas, Damien aimait ma façon de siffler, donc c’est moi qu’on entend dans le film. Je me souviens qu’en préparant 'A Lovely Night', la partie sifflée était à l’origine chantée. Sebastian devait se lancer dans une contre-mélodie, mais quand (Benj) Pasek et (Justin) Paul ont retravaillé les paroles, au moment où Emma et Ryan apprenaient leur texte, Ryan nous a dit qu’il trouvait que sa partie n’avait aucun sens. Il la trouvait ‘forcée’ et il avait raison. Mais comme j’aime beaucoup le contre-chant, je lui ai demandé si son personnage pouvait siffler à la place. Il était d’accord et voilà comment est né ce passage sifflé."

"City Of Stars" a depuis reçu l'Oscar de la meilleure chanson, et Justin a également été récompensé pour l'ensemble de sa bande originale. La La Land est toujours à l'affiche. Extrait :

 

Commentaires

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre