Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
EuropaCorp
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
EuropaCorp
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
EuropaCorp
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
EuropaCorp
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
EuropaCorp
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
EuropaCorp
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
EuropaCorp
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
EuropaCorp
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
EuropaCorp
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard
Arthur 2 : La Vengeance de Maltazard

Le deuxième volet des Minimoys revient à la télévision, ce soir.

Ce soir, TMC diffuse à 21h Arthur et la vengeance de Maltazard, la deuxième aventure de notre jeune héros joué par Freddie Highmore, qui navigue entre deux mondes toujours devant la caméra de Luc Besson.

L'histoire d'Arthur et la vengeance de Maltazard : Dix cycles de lune se sont écoulés : Arthur va enfin pouvoir redescendre dans le monde des Minimoys. Tout comme eux, il est très enthousiaste à l'idée de les revoir et surtout de retrouver Sélénia. Mais son père compromet ses projets en voulant avancer la date de leur départ. Arthur reçoit un message étrange délivré par une araignée sur un grain de riz. Ce n'est pas la méthode habituelle des Minimoys pour communiquer mais il croit Sélénia en danger. Il emprunte alors un ancien passage pour se rendre chez les Minimoys.

A sa sortie, en 2009, Première avait mieux apprécié que le premier épisode, notamment l'aspect technique du projet : "Introduites par une longue séquence live bien plus accrocheuse que celle du premier épisode, les nouvelles aventures d’Arthur se prolongent pied au plancher dans un univers à la richesse visuelle et à l’accomplissement technique eux aussi supérieurs." Cependant, le rythme s'estompait vite et le fait de couper brutalement l'intrigue en deux pour introduire le troisième volet avait laissé la rédaction sur sa faim !  "C'est du côté du rythme et du scénario que cet opus-là déçoit. Quand enfin, le film s'emballe, ça s'arrête. C'est comme si on avait assisté à toute la mise en place d'un repas sans goûter une miette. Rageant ! Il faudra donc patienter dix mois pour connaître la suite." A vous de vous faire votre propre avis, ce soir...

La bande-annonce d'Arthur et la vengeance de Maltazard : 

Arthur 3 : Besson signe une sorte d’Indiana Jones pour les petits [critique]