Ricky Gervais After Life
Netflix

"C'est évident que je devrais faire une saison 4 techniquement. Que je devrais le faire sur un plan financier. Et le public adorerait ça en plus. Sauf que..."

Ricky Gervais n'est pas connu pour rester bien longtemps dans les séries qu'il créé. que ce soit avec The Office ou Extras. Et pourtant, le comédien a passé le cap avec After Life, puisque la saison 3 sort aujourd'hui sur Netflix. Mais ce sera la dernière. Pas de saison 4 en vue. En tout cas pas pour l'instant :

"Je sais pertinemment que je pourrais en refaire une...", répond amusé Ricky Gervais à Deadline. "En fait, la raison pour laquelle j'ai dit que c'était définitivement la fin, c'est pour qu'on me harcèle et qu'on se moque de moi le jour où je dirai que je vais finalement y revenir. Parce que je sais pertinemment que je pourrais en avoir envie."

Et si Ricky Gervais était le prochain James Bond ?

Avec son humour cinglant, la star anglaise poursuit : "C'est évident que je devrais faire une saison 4 techniquement. Que je devrais le faire sur un plan financier. Et le public adorerait ça en plus. Tout va dans ce sens. Sauf que la saison 4 devrait être aussi bonne que les trois premières. Pour ne pas dire meilleure. Parce qu'à quoi bon faire un truc qui soit juste aussi bien ? Je ne veux pas que la série s'éternise."

Mais pourquoi avoir fait une saison 3 d'After Life alors ? "A mon avis, celle-ci est légèrement plus grande, elle a plus d'élégance, elle a le rythme d'un drama plus que d'une comédie, donc vous pouvez explorer davantage. Le monde est plus grand. Le bureau est situé à un endroit bien défini. Derek est situé à un endroit, le monde est plus grand et les gens vont et viennent. On est presque dans le Springfield des Simpson, où il y a 80 personnages qui peuvent avoir leurs propres épisodes..."

A lire aussi sur Première

Stranger Things, saison 4 : plus long, plus dark et plus adulte (critique)

Décors, personnages, mythologie... Tout est décuplé cette année à Hawkins. La chouette série Netflix change de dimension et délaisse le kiff nostalgique de ses débuts pour se muer en énorme blockbuster fantastique.