Date de sortie 29 juillet 2020
Durée 91 mn
Réalisé par Hugo Benamozig, David Caviglioli
Avec Vincent Dedienne , Catherine Deneuve , Alice Belaïdi
Scénariste(s) Hugo Benamozig, David Caviglioli
Année de production 2020
Pays de production France
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

Jeune aventurier candide, Eliott de Bellabre part dans la jungle amazonienne à la recherche d’une mystérieuse tribu indienne. Il espère trouver le paradis sur terre. Il va déchanter. D'autant que son pire ennemi se lance à sa poursuite : sa mère, la terrifiante Chantal de Bellabre, accompagnée par le lieutenant-colonel Raspaillès, le plus mauvais militaire de l'histoire de France.

Offres VOD de Terrible Jungle

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Terrible Jungle

Dernières News sur Terrible Jungle

Box-office du 29 juillet : Petit démarrage pour Catherine Deneuve

Terrible Jungle est en tête des premières séances, mais reste en dessous des 1000 entrées.

Le Guide des Sorties du 29-07-20

Ce qu’il faut voir cette semaine.

Photos de Terrible Jungle

Critiques de Terrible Jungle

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Jeune chercheur étouffé par une mère possessive, Eliott décide, pour s’en libérer, de partir étudier un peuple mystérieux d’Amazonie appelé les Otopis. Sauf que cette mère, inquiète pour ce fils qu’elle juge inapte à évoluer dans ces terres hostiles, décide de partir à sa recherche au cœur de la forêt amazonienne. Déjà coréalisateurs en 2019 du court-métrage Ma Bataille, Hugo Benamozig (diplômé de la FEMIS section scénario qui a participé à l’écriture de la première saison de Platane) et David Caviglioli (journaliste à L’Obs) s’essaient pour la première fois au format long avec ce film d’aventures sous influences multiples, de Tintin à Y a-t-il un pilote dans l’avion en passant par OSS 117. Bref, ce duo -dont le ton rappelle aussi l’Antonin Peretjatko de La loi de la jungle- aime le burlesque et se montre particulièrement inventif et hilarant sur ce terrain dans toute la partie qui concerne la quête de cette mère (campée par Catherine Deneuve qui a le rythme de la comédie dans le sang) aidée par un gendarme en chef totalement paumé (incarné par ce pur génie de la comédie qu’est Jonathan Cohen). Dans chacune de leurs scènes, dans chaque situation à laquelle ils sont confrontés, Benamozig et Caviglioli font mouche avec un art consommé du grand n’importe quoi. Sauf que Terrible jungle est divisé en deux parties et que celle consacrée à la rencontre avec les Otopis d’un Eliott, déçu que cette expédition soit moins dépaysante que prévu, paraît du coup bien fade. Le parti pris de faire tout jouer au premier degré à Vincent Dedienne ne fonctionne pas car dès qu’on se retrouve avec son personnage, on n’a qu’une envie : retrouver au plus vite le duo Deneuve-Cohen. L’écart de ton et de rythme censé créer une dynamique tombe à plat, par trop d’artificialité, mais sans pour autant empêcher de savourer à plein la folie burlesque qui finit donc par emporter la mise sur ce film trop bancal, donc, pour convaincre pleinement.