Titre original The Peanuts Movie
Date de sortie 23 décembre 2015
Durée 88 mn
Réalisé par Steve Martino
Scénariste(s) Bryan Schulz, Craig Schulz, Cornelius Uliano
Distributeur 20th Century fox
Année de production 2015
Pays de production Etats-Unis
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Snoopy, Charlie Brown, Lucy, Linus et le reste du gang bien aimé des « Peanuts » font leurs débuts sur grand écran, comme vous ne les avez jamais vus auparavant, en 3D !
Charlie Brown, le loser le plus adorable qui soit, se lance dans une aventure héroïque, tandis que son plus fidèle compagnon, Snoopy, s’élance dans les airs à la poursuite de son ennemi juré le Baron Rouge.
D’après l’imagination de Charles M. Schulz et par les créateurs de L’Âge de Glace, SNOOPY ET LES PEANUTS LE FILM démontrera que tout loser connaîtra également son heure de gloire.

Adaptation cinéma de la BD Snoopy

Existe en version 3D

Offres VOD de Snoopy et les Peanuts : le film

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Snoopy et les Peanuts : le film

Dernières News sur Snoopy et les Peanuts : le film

Star Wars 7 frôle déjà les 6 millions d’entrées

En douze jours, Le Réveil de la Force atteint la deuxième place du podium de 2015. (Source : CBO Box-Office)

Box-office US du 29 novembre : Hunger Games toujours au top, Le Voyage d'Arlo déçoit, Creed cartonne

Un seul dindon à la grande table du box-office de Thanksgiving : Docteur Frankenstein avec Daniel Radcliffe, l'un des pires démarrages de tous les temps. (Source : Box-office Mojo)

Photos de Snoopy et les Peanuts : le film

Critiques de Snoopy et les Peanuts : le film

  1. Première
    par Sylvestre Picard

    La version XXIe  siècle de Snoopy au cinéma (le précédent film remonte à 1980) est une affaire de contrastes. D’abord, une belle claque technique minimaliste, avec la volonté de respecter au maximum le design des strips de Schulz : dessins sublimes de simplicité et inserts d’effets purement BD (des traits de mouvements, par exemple). La différence visuelle avec les films d’animation mainstream est frappante et excitante. L’autre contraste est interne à l’histoire : la mésaventure de Charlie Brown versus le trip mental de Snoopy qui, à bord de sa niche, se prend pour un aviateur de la Première Guerre mondiale et imagine des combats endiablés avec le Baron rouge. Pour le coup, c’est un peu moins convaincant (parce que justement trop mainstream) que le reste du film, passionnant et carrément émouvant.