Date de sortie 30 novembre 2022
Durée 95 mn
Réalisé par Charlotte Colbert
Avec Alice Krige , Rupert Everett , Olwen Fouéré
Scénariste(s) Charlotte Colbert
Distributeur Alba Films
Année de production 2021
Pays de production Grande-Bretagne
Genre Drame psychologique
Couleur Couleur

Synopsis

Après avoir subi une double mastectomie, Veronica Ghent part passer sa convalescence dans la campagne écossaise avec sa jeune infirmière, Desi. Elle découvre que le processus d'une telle intervention chirurgicale soulève des questions sur son existence même, ce qui l'amène à s'interroger sur ses traumatismes passés et à les affronter. Les deux femmes développent un lien particulier alors que des forces mystérieuses donnent à Veronica le pouvoir de se venger dans ses rêves.

Offres VOD de She Will

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de She Will

Critiques de She Will

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Adoubé par Dario Argento, salué par Alfonso Cuarón, accompagné par un score inspiré de Clint Mansell, l’un des sommets du festival du cinéma fantastique de Gérardmer 2022 – dont il est incompréhensiblement reparti bredouille – récompensé du prix du meilleur premier long métrage à Locarno en 2021, débarque sur nos écrans. Et mérite cette réputation plus que flatteuse qui le précède. On y suit une actrice star sur le déclin (Alice Krige, absolument démente) qui, après avoir subi une double mastectomie, part en convalescence au fin fond des Highlands écossais, dans un manoir entouré d’une forêt où, des siècles plus tôt, des femmes accusées de sorcellerie, y furent brûlées vives. Un lieu aussi flippant qu’intriguant où en s’y aventurant, elle va tout à la fois voir un traumatisme du passé ressurgir – le comportement abusif dans sa jeunesse, d’un cinéaste pygmalion campé brillamment par Malcom McDowell – et y trouver les moyens de s’en venger grâce aux forces mystérieuses qui prennent possession d’elle et de ses rêves. Dans She will, l’horreur est psychologique, jamais gratuite ou gore. Charlotte Colbert signe un rape & revenge fantasmagorique, s’inscrivant pleinement dans l’ère post #metoo sans pour autant marteler scolairement les choses. Car son She will aux travellings vertigineux, se vit d’abord et avant tout comme une expérience sensorielle, où les dialogues s’effacent devant les fulgurances visuelles imaginées par une réalisatrice qui est aussi une plasticienne reconnue. Un voyage aussi déstabilisant que troublant.

Dernières News sur She Will

She will : un grand film de genre féministe [critique]

Ce premier long métrage multi-primé à travers le monde met en scène la vengeance d’une actrice abusée dans sa jeunesse par un réalisateur, dans un geste de cinéaste à la beauté plastique troublante.

She Will : bande-annonce glaçante pour le film produit par Dario Argento

Ce premier long-métrage signé Charlotte Colbert a déjà conquis la critique.