Date de sortie 21 octobre 2020
Durée 102 mn
Réalisé par Nicolas Vanier
Avec François Cluzet , Elisa de Lambert , Julie Gayet
Scénariste(s) Maxime Giffard, Jérôme Tonnerre, Nicolas Vanier
Année de production 2020
Pays de production France
Genre Film pour la jeunesse
Couleur Couleur

Synopsis

Cécile, 10 ans, déménage dans le sud de la France avec sa mère, Louise (Julie Gayet). L’intégration avec les autres enfants du village n’est pas facile. Lorsqu’un cirque de passage s’installe à côté, Cécile découvre que Poly le poney vedette est maltraité. Elle décide de le protéger et d’organiser son évasion ! Poursuivis par Brancalou (Patrick Timsit), l’inquiétant directeur du cirque, et le mystérieux Victor (François Cluzet), Cécile et Poly s’embarquent dans une cavale pleine de rebondissements, un véritable voyage initiatique et une incroyable histoire d’amitié…

Offres VOD de Poly

Pas d'offres actuellement.

Toutes les séances de Poly

Dernières News sur Poly

Les séances devront finir à 21h pour la réouverture des cinémas

La ministre de la culture Roselyne Bachelot a donné des précisions sur le contournement du couvre-feu.

Les cinémas refermeront vendredi, alors que le Box-office repartait enfin

Emmanuel Macron a annoncé hier soir de nouvelles mesures pour lutter contre le COVID-19. Les lieux culturels, et donc les salles de cinéma, referment leurs portes.

Photos de Poly

Poly
SND
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
AFFICHE
SND
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
AFFICHE
SND
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
AFFICHE
SND
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
AFFICHE
SND
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
AFFICHE
SND
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
GALERIE
SND / Eric Travers
Poly
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
AFFICHE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE
GALERIE

Patrick Timsit (Brancalou)

Patrick Timsit (Brancalou)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Poly, affiche

Poly, affiche

Patrick Timsit (Brancalou)

Patrick Timsit (Brancalou)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Poly, affiche

Poly, affiche

Patrick Timsit (Brancalou)

Patrick Timsit (Brancalou)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Poly, affiche

Poly, affiche

Patrick Timsit (Brancalou)

Patrick Timsit (Brancalou)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Poly, affiche

Poly, affiche

Patrick Timsit (Brancalou)

Patrick Timsit (Brancalou)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Poly, affiche

Poly, affiche

Patrick Timsit (Brancalou)

Patrick Timsit (Brancalou)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

François Cluzet (Victor), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile), Julie Gayet (Louise)

Elisa de Lambert (Cécile)

Elisa de Lambert (Cécile)

Critiques de Poly

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Sept ans après Belle et Sébastien, Nicolas Vanier revisite un nouveau feuilleton télé imaginé par Cécile Aubry autour de l’amitié entre un petit garçon et un poney shetland. Ici, exit le garçonnet. Place à une petite fille, qui a suivi sa mère divorcée dans un village du Sud où elle va libérer ledit poney des griffes du propriétaire d’un zoo. Et si Vanier situe ce reboot dans les années 60, il n’a de cesse d’y distiller à marche forcée des éléments de modernité anachroniques autour de la place des femmes, de la maltraitance animale… Tout à cette obsession – très adulte – de faire passer des messages, Vanier sacrifie ce qui faisait le sel du feuilleton : le charme poétique d’une histoire racontée à hauteur d’enfants. Le résultat se révèle trop calibré, dans sa reconstitution d’une époque, et trop maladroit, dans l’écriture de ses personnages, pour convaincre.