Titre original Uç Maymum
Date de sortie 14 janvier 2009
Durée 109 mn
Réalisé par Nuri Bilge Ceylan
Avec Yavuz Bingol , Hatice Aslan , Ercan Kesal
Scénariste(s) Ebru Ceylan, Nuri Bilge Ceylan, Ercan Kesal
Distributeur PYRAMIDE DISTRIBUTION
Année de production 2008
Pays de production TURQUIE, France
Genre Drame
Couleur Couleur

Synopsis

Une famille disloquée à force de petits secrets devenus de grosmensonges, tente désespérément de rester unie en refusant d'affronter la Vérité. Pour ne pas avoir à endurer des épreuves et des responsabilités trop lourdes, elle choisit de nier cette Vérité, en refusant de la voir, de l'entendre ou d'en parler, comme dans la fable des "trois singes". Mais jouer aux trois singes suffit-il à effacer toute Vérité ?"

Offres VOD de Les Trois Singes

Orange HD SD Orange 2.99 € Louer 5.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 3.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Les Trois Singes

Photos de Les Trois Singes

DR
PRODUCTION / ZEYNOFILM / PYRAMIDE PRODUCTIONS
PRODUCTION / ZEYNOFILM / PYRAMIDE PRODUCTIONS
PRODUCTION / ZEYNOFILM / PYRAMIDE PRODUCTIONS
PRODUCTION / ZEYNOFILM / PYRAMIDE PRODUCTIONS
PRODUCTION / ZEYNOFILM / PYRAMIDE PRODUCTIONS
PRODUCTION / ZEYNOFILM / PYRAMIDE PRODUCTIONS
PRODUCTION / ZEYNOFILM / PYRAMIDE PRODUCTIONS

Les Trois Singes

LES TROIS SINGES ; UC MAYMUN (2007)

LES TROIS SINGES ; UC MAYMUN (2007)

LES TROIS SINGES ; UC MAYMUN (2007)

LES TROIS SINGES ; UC MAYMUN (2007)

LES TROIS SINGES ; UC MAYMUN (2007)

LES TROIS SINGES ; UC MAYMUN (2007)

LES TROIS SINGES ; UC MAYMUN (2007)

Critiques de Les Trois Singes

  1. Première
    par Gael Golhen

    Dans son nouveau film, Nuri Bilge Ceylan raconte la dissolution d’une famille rongée par les secrets. Une tragédie grecque à la turque qui montre un père, une mère et leur fils empêtrés dans un poisseux roman noir et des dilemmes « dostoïevskiens ». Depuis sa dernière claque (Les Climats), rien n’a changé : même si Ceylan abandonne la veine autobiographique et emploie pour la première fois des comédiens professionnels, il y est toujours question d’incommunicabilité, de culpabilité, de solitude et de ciel délavé. Le cinéaste signe un nouveau film plastiquement sublime, flirtant sans cesse avec l’ennui mais réussissant toujours à redresser la barre grâce à un humour étrange et un dynamitage des genres assez fascinant.