Titre original X+Y
Date de sortie 10 juin 2015
Durée 111 mn
Réalisé par Morgan Matthews
Avec Asa Butterfield , Rafe Spall , Sally Hawkins
Scénariste(s) James Graham
Distributeur Synergy Cinema
Année de production 2014
Pays de production Grande-Bretagne
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

Nathan est un adolescent souffrant de troubles autistiques et prodige en mathématiques. Brillant mais asocial, il fuit toute manifestation d’affection, même venant de sa mère. Il tisse pourtant une amitié étonnante avec son professeur anticonformiste M. Humphreys, qui le pousse à intégrer l’équipe britannique et participer aux prochaines Olympiades Internationales de Mathématiques. De la banlieue anglaise à Cambridge en passant par Taipei, la vie de Nathan pourrait bien prendre un tour nouveau.

Offres VOD de Le Monde de Nathan

FilmoTV SD FilmoTV 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Le Monde de Nathan

Photos de Le Monde de Nathan

DR
DR
Synergy Cinéma / Origin Pictures / BBC Films
Synergy Cinéma / Origin Pictures / BBC Films
Synergy Cinéma / Origin Pictures / BBC Films
Synergy Cinéma / Origin Pictures / BBC Films
Synergy Cinéma / Origin Pictures / BBC Films
Synergy Cinéma / Origin Pictures / BBC Films

Le Monde de Nathan

Le Monde de Nathan

Le Monde de Nathan

Le Monde de Nathan

Le Monde de Nathan

Le Monde de Nathan

Le Monde de Nathan

Le Monde de Nathan

Casting de Le Monde de Nathan

Asa Butterfield
Nathan Ellis
Rafe Spall
Martin Humphreys
Sally Hawkins
Julie Ellis

Critiques de Le Monde de Nathan

  1. Première
    par Eric Vernay

    Nathan est aussi doué pour les équations qu’inapte à exprimer ses émotions. Mais ces troubles autistiques n’empêchent pas l’adolescent de participer aux Olympiades Internationales de Mathématiques. Pour narrer cette aventure entre "Rain Man" et "Will Hunting" (on retrouve ici la figure du mentor rebelle et blessé par la vie), Morgan Matthews ne lésine pas sur les flash-back insistants et les élans philosophiques naïfs ("Les maths, c’est de l’art", "Les maths, c’est la vérité"). Malgré ces lourdeurs, la carapace du film finit par se craqueler grâce à une résolution aussi belle qu’inattendue : et si l’amour et le deuil étaient convertibles en langage arithmétique ? Émouvant théorème.