Titre original CIDADE DOS HOMENS
Date de sortie 30 avril 2008
Réalisé par Paulo MORELLI
Avec Douglas Silva , Darlan Cunha , Jonathan Haagensen
Scénariste(s) Elena Soarez
Distributeur MK2 Diffusion
Année de production 2008
Pays de production brésilien
Genre Drame
D’après l’œuvre de Paulo MORELLI Elena Soarez

Synopsis

Laranjinha et Acerola vont bientôt avoir 18 ans. Ils ont grandi ensemble dans les favelas de Rio de Janeiro. Acerola est marié et a un fils de deux ans dont il doit s’occuper. Habitué à sa liberté, il se sent prisonnier et vit sa paternité comme un fardeau. Pour Laranjinha, le problème n’est pas d’être père, mais de ne jamais en avoir eu. Alors que les deux amis se débattent avec les premières épreuves de l’âge adulte, ils sont entraînés malgré eux dans les guerres intestines que se livrent les trafiquants de drogue et les bandes locales...

Offres VOD de La Cité Des Hommes

MYTF1VOD HD SD MYTF1VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter

Photos de La Cité Des Hommes

DR
PRODUCTION / O2 FILMES
PRODUCTION / O2 FILMES
PRODUCTION / O2 FILMES
PRODUCTION / O2 FILMES
PRODUCTION / O2 FILMES
PRODUCTION / O2 FILMES

La Cité Des Hommes

LA CITE DES HOMMES ; CIDADE DOS HOMENS (2008)

Film de Paulo MORELLIDouglas SILVA et Darlan CUNHA

LA CITE DES HOMMES ; CIDADE DOS HOMENS (2008)

Film de Paulo MORELLIDouglas SILVA, HAAGENSEN Jonathan et Darlan CUNHA

LA CITE DES HOMMES ; CIDADE DOS HOMENS (2008)

Film de Paulo MORELLIDouglas SILVA

LA CITE DES HOMMES ; CIDADE DOS HOMENS (2007)

Film de Paulo MORELLIL'affiche

LA CITE DES HOMMES ; CIDADE DOS HOMENS (2007)

Film de Paulo MORELLIL'affiche

LA CITE DES HOMMES ; CIDADE DOS HOMENS (2007)

Casting de La Cité Des Hommes

Darlan Cunha
Laranjinha

Critiques de La Cité Des Hommes

  1. Première
    par Didier Roth-Bettoni

    Etrange histoire que celle de ce film. En 2002, Fernando Meirelles surprend son monde avec La cité de Dieu, chronique punchy de la vie dans les favelas de Rio. Une série télé, baptisée La cité des hommes, est ensuite tirée du film et voyage dans le monde entier. Si bien que les producteurs décident de lui donner une suite sous la forme de ce nouveau film au titre similaire. La mise en scène est moins étourdissante que celle de Meirelles, mais le réalisateur y développe de nouveaux thèmes plus intimes comme la paternité. Ils sont les bienvenus.