Toutes les critiques de L'Année Suivante

Les critiques de Première

  1. Première
    par Isabelle Danel

    Dix-sept ans, l’été, rien à faire, si peu à vivre. Emmanuelle habite une de ces banlieues parisiennes colonisées par les supermarchés sans âme. La mort de son père, le retour au lycée, les conflits avec sa mère : comme chez Pialat, «la tristesse durera toujours». Ce film contemplatif et peu aimable saisit crûment un âge (l’adolescence), une génération (les enfants des post-soixante-huitards) et une couche sociale (la classe moyenne militante PC) où les liens se sont désagrégés jusqu’à disparaître. C’est âpre et courageux, sincère et passionnant.

Les critiques de la Presse

  1. Le JDD
    par Danielle Attali

    Après le no future, le no present. Dans une banlieue, entre dessertes à deux voies et centres commerciaux, une mère et sa fille, adolescente, s'abîment dans la non-communication et la vacuité. Une critique sociale et intimiste tranquille, mais implacable.