Date de sortie 19 avril 2017
Durée 80 mn
Réalisé par Jindrich Polák
Avec Zdenek Stepanek , Frantisek Smolík , Dana Medrická
Scénariste(s) Jindrich Polák, Pavel Jurácek
Année de production 1963
Pays de production Tchécoslovaquie
Genre Film de science-fiction
Couleur Noir et blanc

Synopsis

Pendant la seconde moitié du XXIIème siècle, à bord du vaisseau spatial Ikarie XB 1, un équipage se dirige vers la constellation Alpha du Centaure afin d’y trouver une nouvelle forme de vie extraterrestre. Si le voyage ne dure que 28 mois, 15 ans auront passé sur terre au moment où la mission parviendra à destination. Au cours de ce voyage, une quarantaine de scientifiques de tous pays apprennent à vivre ensemble et doivent faire face à quelques péripéties, telles que la rencontre avec un appareil spatial du XXème siècle, l’instabilité mentale d’un des passagers ou l’apparition de symptômes liés à une « étoile noire » radioactive.

Offres VOD de Ikarie XB1

UniversCiné SD HD UniversCiné 3.99 € Louer 7.99  € Acheter
CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
Orange HD SD Orange 5.99  € Acheter

Toutes les séances de Ikarie XB1

Photos de Ikarie XB1

Casting de Ikarie XB1

Zdenek Stepanek
le capitaine Abajev
Frantisek Smolík
Anthony Hopkins

Critiques de Ikarie XB1

  1. Première
    par François Rieux

    1963, le film de science-fiction tchécoslovaque Ikarie XB 1 apparaît comme les prémices d'un nouveau genre au cinéma : la science-fiction spatiale. Des décors futuristes sophistiqués, des effets-spéciaux bluffants pour l'époque, un travail sur le son immersif et une trame narrative catastrophe... Arrivé sur les écrans cinq avant 2001, l'odyssée de l'espace de Stanley Kubrick (qui se serait d'ailleurs inspiré du film pour créer le sien) et quatorze ans avant le premier Star Wars, le film de Jindrich Polak a pavé la voie à une grande partie du cinéma de science-fiction tel que nous le connaissons aujourd'hui. Plus qu'une œuvre cinématographique, le témoignage d'un cinéma oublié, voire totalement perdu, qui à l'aide de peu de moyens et beaucoup d'imagination arrivait à faire rêver le spectateur et le transporter dans une autre dimension.