Titre original Historias que so existem quando Lembradas
Date de sortie 18 juillet 2012
Réalisé par Julia Murat
Avec Ricardo MERKIN , Sonia Guedes , Lisa E Fávero
Scénariste(s) Julia Murat
Distributeur Bodega Films
Année de production 2012
Pays de production AR,BR,FR
Producteurs Lucia MURAT Julia Murat Julia Solomonoff
Genre Drame

Synopsis

Comme chaque matin, Madalena pétrit et cuit le pain pour la boutique d’Antonio. Comme chaque jour, elle traverse la voie de chemin de fer désertée par les trains depuis de  longues années, nettoie la porte du cimetière condamné, va écouter le sermon du prêtre puis prend le déjeuner avec les autres habitants de Jotuomba. Se raccrochant à la  mémoire de son mari défunt, vivant dans ses souvenirs, Madalena est rappelée à la vie lorsque Rita, une jeune photographe, débarque dans cette ville fantôme où le temps  semble s’être arrêté.

Offres VOD de Historias - Les histoires qui n'existent que lorsque l'on s'en souvient

Pas d'offres actuellement.

Photos de Historias - Les histoires qui n'existent que lorsque l'on s'en souvient

DR
DR
DR
DR
DR
DR

Historias - Les histoires qui n'existent que lorsque l'on s'en souvient

Historias - Des histoires qui n'existent que lorsque l'on s'en souvient

Historias - Des histoires qui n existent que lorsque l on s en souvient

Historias - Des histoires qui n existent que lorsque l on s en souvient

Historias - Des histoires qui n existent que lorsque l on s en souvient

Historias - Des histoires qui n existent que lorsque l on s en souvient

Casting de Historias - Les histoires qui n'existent que lorsque l'on s'en souvient

Ricardo MERKIN
Padre Josias

Critiques de Historias - Les histoires qui n'existent que lorsque l'on s'en souvient

  1. Première
    par Bernard Achour

    Entre d’autres mains, l’irruption de cette jeune femme dans le quotidien d’un village brésilien confit dans ses habitudes, ses rituels et sa monotonie aurait pu devenir l’une de ces « leçons de vie » qui nous hérissent le poil. Devant la caméra exigeante et inspirée de Júlia Murat, elle dégage au contraire un frisson authentique miraculeux de mélancolie humaniste, entre splendeurs à combustion mesurée, ellipses supérieurement élégantes et réflexion sur ce qui constitue le meilleur comme le pire de nos existences communes.