Date de sortie 7 juillet 2021
Durée 112 mn
Réalisé par Chris Foggin
Avec Daniel Mays , James Purefoy , David Hayman
Scénariste(s) Piers Ashworth, Meg Leonard, Nick Moorcroft
Distributeur Alba Films
Année de production 2019
Pays de production Grande-Bretagne
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

Danny, un producteur de musique, se rend dans les Cornouailles pour un enterrement de vie de garçon avec des collègues de travail. Ces derniers lui font une blague en lui proposant de faire signer un contrat à des pêcheurs du coin. Il y a Jim, Jago et Leadville dont la puissance et les harmonies vocales parviennent à le séduire. Danny réussit à les convaincre à voir plus grand et tombe sous le charme de Alwyn, mère célibataire et fille de Jim. Quand il découvre qu'il s'est fait piéger, Danny va néanmoins tout faire pour respecter sa parole et emmener ses protégés vers le succès...

Offres VOD de Fisherman's Friends

CANAL VOD HD SD CANAL VOD 4.99 € Louer 11.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
VIVA HD VIVA 4.99 € Louer 13.99  € Acheter
FilmoTV HD FilmoTV 4.99 € Louer 11.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 4.99 € Louer 9.99  € Acheter
ARTE Boutique HD ARTE Boutique 4.99 € Louer 9.99  € Acheter

Toutes les séances de Fisherman's Friends

Critiques de Fisherman's Friends

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Au départ, il y a une histoire vraie. Celle des Fisherman’s friends, un groupe de pêcheurs de Cornouailles qui, découvert par un animateur de la BBC en vacances dans le coin, s’est retrouvé produit par Universal à truster les sommets des charts avec leur album de chansons de marins. Chris Foggin revisite cette success story pour signer une de ces comédies sociales dont les Britanniques ont le secret, dans la lignée de Full Monty ou Calendar girls avec sa confrontation entre l’Angleterre des grandes villes et des petits villages qui s’achève par un hymne à transcender les a priori. Dire que Fisherman’s friends révolutionne le genre serait mentir mais on se laisse gagner par l’excentricité savoureuse de ses personnages et le charme suranné d’un récit que Foggin a fait le choix juste de traiter au premier degré, sans jouer au petit malin. Les amateurs de feel good movies seront comblés.