Titre original Cosmopolis
Date de sortie 25 mai 2012
Réalisé par David Cronenberg
Avec Robert Pattinson , Juliette Binoche , Paul Giamatti
Scénariste(s) David Cronenberg
Distributeur Stone Angels
Année de production 2012
Pays de production US
Genre Thriller

Synopsis

Adapté du roman Cosmopolis de Don DeLillo.New York City. Eric Packer, jeune golden boy de 28 ans, a envie ce jour-là de se faire couper les cheveux chez son coiffeur de famille, et monte à bord de la limousine qui lui sert de bureau, accompagné de son chauffeur et de son garde du corps. Mais le trafic est paralysé ; une menace d’attentat pèse sur le Président des Etats-Unis.   Commence alors une longue traversée de la ville, au cours de laquelle Packer multiplie les rendez-vous et les rencontres : sa nouvelle épouse, son médecin, ses maîtresses, mais aussi ses proches collaborateurs qui essaient de le mettre en garde contre un pari risqué sur la chute du Yen.Et tandis que le cours de la monnaie remonte de façon inattendue, promettant la chute de l’empire financier du jeune millionnaire, incrédule, la ville s’anime dans un chaos indescriptible : les anticapitalistes appellent à la révolution, les funérailles d’un rappeur Sufi virent à la grande messe populaire, et l’agresseur à la tarte frappe encore.  Pris dans le dérèglement des indicateurs boursiers, de ses souvenirs et des manifestations urbaines, obsédé par la menace d’un tueur, Packer sombre dans une errance qui le conduit tout droit vers une fin certaine.

Offres VOD de Cosmopolis

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 3.99 € Louer 9.99  € Acheter
UniversCiné SD HD UniversCiné 0.99 € Louer 9.99  € Acheter
Cinemasalademande HD SD Cinemasalademande 3.99 € Louer

Toutes les séances de Cosmopolis

Photos de Cosmopolis

DR
DR
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
Stone Angels
DR
DR

Cosmopolis

Cosmopolis

Cosmopolis

Eric Packer (Robert Pattinson) et Elise Shifrin (Sarah Gadon)

Cosmopolis

Eric Packer (Robert Pattinson)? entarté

Cosmopolis

Eric Packer (Robert Pattinson)? dans le futur

Cosmopolis

Eric Packer (Robert Pattinson)? en bonnet

Cosmopolis

Eric Packer (Robert Pattinson)? dans la rue

Cosmopolis

Eric Packer (Robert Pattinson)

Cosmopolis

Cosmopolis

Eric Packer (Robert Pattinson)? flingue à la main

Affiche teaser Cosmopolis

Cosmopolis

Poster US

Cosmopolis

Cosmopolis

Cosmopolis

Cosmopolis

Cosmopolis

Casting de Cosmopolis

Paul Giamatti
Benno Levin
Mathieu Amalric
André Petrescu

Critiques de Cosmopolis

  1. Première
    par Mathieu Carratier

    On ne va pas se mentir : que l’on adhère ou non à la production récente de David Cronenberg, le cinéaste de Vidéodrome et de Crash commençait sérieusement à nous manquer. Débouchez le champagne car il habite chaque plan de Cosmopolis. Même s’il adapte ici l’oeuvre d’un autre, le cinéaste canadien a reconnu ses petits dans le roman de DeLillo, odyssée absurde et obstinée d’un jeune loup de la finance qui fait défiler collègues, maîtresses ou médecins personnels dans sa limousine high-tech. Lorsqu’il arrivera à, il n’aura peut-être plus rien (la monnaie japonaise menace son portefeuille, sa femme lui impose une distance de plus en plus insupportable), si ce n’est la réponse à cette question qui le hante sans qu’il parvienne à la formuler : celui qui possède tout peut-il encore désirer quoi que ce soit ? Cronenberg s’est assuré que toutes ses obsessions jalonnent l’itinéraire, qu’elles soient intellectuelles (la quête d’une « autre » réalité) ou charnelles (au terme d’une scène qui va faire jaser, Packer apprend que sa prostate est asymétrique). Trônant sur la banquette arrière, Robert Pattinson révèle une profondeur toujours plus fascinante à mesure que le personnage se rapproche de l’abîme. La peur qui envahit son visage dans les derniers instants n’est pas uniquement celle de cet antihéros arrivé au point de non-retour, c’est aussi celle d’un acteur testant ses limites avec une bravoure insoupçonnée. Virée en enfer fiévreuse et décadente, Cosmopolis prouve qu’il n’est pas près de les atteindre.