Titre original BlacKkKlansman
Date de sortie 22 août 2018
Durée 124 mn
Réalisé par Spike Lee
Avec John David Washington , Adam Driver , Laura Harrier
Scénariste(s) David Rabinowitz, Spike Lee, Charlie Wachtel, Kevin Willmott
Distributeur Universal Pictures International France
Année de production 2018
Pays de production Etats-Unis
Genre Film policier
Couleur Couleur

Synopsis

Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier Noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité, par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l'histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions.

Infos de la rédaction

Ce film est sélectionné en compétition dans le cadre du 71e festival de Cannes.

Offres VOD

Pas d'offres actuellement.

Dernières News

Box-office français du 11 septembre 2018 : Photo de famille s’offre la première place

En eaux troubles prend l’eau et Mission : Impossible 6 remonte.

Box-office français du 4 septembre 2018 : En eaux troubles reste à la surface

En eaux troubles reste en tête, Hôtel Transylvanie 3 réintègre le top 3.

Photos

Adam Driver, John David Washington

Adam Driver, John David Washington

Critiques

  1. Première
    par Frédéric Foubert

    D’une histoire 70’s à dormir debout – un flic noir infiltré dans les rangs du Ku Klux Klan ! – Spike Lee tire un thriller carburant (un peu trop) aux ruptures de ton.

    BlacKkKlansman raconte l’histoire incroyable mais vraie d’un flic noir du Colorado qui avait réussi à infiltrer les rangs du Ku Klux Klan à la fin des années 70. Ron Stallworth (John David Washington, fils de Denzel) opérait par téléphone et envoyait un de ses collègues blancs (Adam Driver) le « représenter » quand il s’agissait de rencontrer les membres du Klan en chair et os. Ça paraît totalement invraisemblable et, de fait, Spike Lee n’arrive jamais totalement à nous faire croire que ce qu’on voit sur l’écran est réellement arrivé.