Date de sortie 19 février 2014
Avec Tarik Kopty , Shadi Mar'i , Tsahi Halevy
Année de production 2014
Pays de production IL
Genre Drame

Synopsis

Bethlehem sud de Jérusalem. Sanfur, un jeune palestinien vit dans l’ombre de son frère Ibrahim un terroriste à la tête d’un réseau influent. Razi, un agent des services secrets israëliens qui recrute des informateurs dans les territoires occupés s’en fait un allié, lui offrant ce qui manque à sa vie, l’estime et la bienveillance d’un père. Tentant d’assurer son rôle tout en restant loyal envers son frère, Sanfur navigue comme il peut d’un camp à un autre, commettant des impairs. Les services secrets découvrent qu’il participe aux activités de son frère, plongeant Razi dans un profond dilemme : doit-il donner une seconde chance à son indic ou obéir aux ordres ?

Offres VOD de Bethléem

Pas d'offres actuellement.

Photos de Bethléem

DR
DR
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution
Diaphana Distribution

Bethléem

Bethléem

Bethleem

Bethleem

Bethleem

Bethleem

Bethleem

Bethleem

Bethleem

Bethleem

Bethleem

Bethleem

Bethleem

Bethleem

Affiche Française

Critiques de Bethléem

  1. Première
    par Pamela Pianezza

    L’intrigue est complexe comme dans tout bon film d’espionnage. Notamment parce que, au lieu de mettre ouvertement en scène le conflit israélopalestinien, Bethléem se focalise sur les rivalités tactiques entre le Hamas, les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa et l’Autorité palestinienne – autrement dit entre musulmans. Pourtant, la religion, qui n’est qu’un prétexte à la violence déployée, n’est jamais abordée. C’est l’une des subtilités du scénario de l’Israélien Yuval Adler, coécrit avec le journaliste arabe Ali Waked. Tous deux s’appliquent à équilibrer au maximum les points de vue, rendant pour le spectateur toute prise de position très difficile au regard de ce thriller politique sans héros, simplement et tristement captivant