Titre original Nunat Muta
Date de sortie 18 février 2009
Durée 87 mn
Réalisé par Horatiu Malaele
Avec Alexandru Potocean , Luminita Gheorghiu , Meda Andreea Victor
Scénariste(s) Adrian Lustig, Horatiu Malaele
Distributeur Bac Films
Année de production 2008
Pays de production ROUMANIE
Genre Comédie dramatique
Couleur Couleur

Synopsis

Roumanie, de nos jours. Une équipe de tournage arrive dans un village isolé pour un reportage sur des phénomènes paranormaux. A la surprise de tous, seules de vieilles femmes en deuil habitent ce village. Quelle est donc leur histoire ?Roumanie, 1953. Ana et Iancu sont sur le point de se marier. Tout le village s'atèle aux préparatifs de la noce. C'est un véritable festin qui attend tous les convives. Alors que la fête bat son plein dans le jardin de la maison, le maire du village et le commandant du régiment font irruption pour annoncer la mort de Staline ainsi qu'une semaine de deuil national prenant effet sur le champ. Toutes les festivités sont interdites.Malgré l'interdiction, les mariés et leurs invités feront preuve d'ingéniosité pour poursuivre la fête...

Offres VOD de Au diable Staline, vive les mariés !

CANAL VOD SD CANAL VOD 2.99 € Louer 7.99  € Acheter
UniversCiné SD UniversCiné 7.99  € Acheter

Toutes les séances de Au diable Staline, vive les mariés !

Photos de Au diable Staline, vive les mariés !

Casting de Au diable Staline, vive les mariés !

Valentin Teodosiu
Grigore Aschie

Critiques de Au diable Staline, vive les mariés !

  1. Première
    par Isabelle Danel

    ). D’abord exagérément bavard dans
    sa mise en place et marqué par une outrance caricaturale qui n’est pas sans rappeler Emir Kusturica, le film prend tout son sens et toute sa force lorsque les invités d’un mariage sont sommés par des militaires de se disperser en signe de deuil. Nous sommes en 1953, et Staline vient de mourir ! Tous les participants reviennent cependant en douce, mangent, dansent, rient et s’engueulent sans un bruit, jusqu’au moment où la vie et la fête reprennent leurs droits... Rien que pour cette beauté-là, ce moment suspendu parfaitement magique, le film gagne ses galons d’originalité et mérite le détour.