Virginie Efira, Fabrice Luchini, Adèle Haenel et Lily-Rose Depp au casting du prochain Bruno Dumont
Niviere David, Shootpix, Marechal Aurore, AdMedia, SPUS / ABACA

Fabrice Luchini et Lily-Rose Depp sont aussi de la partie.

Après avoir dépeint la société médiatique française sous forme de satire dans France, présenté lors du 74ème Festival de Cannes, Bruno Dumont s'essaye à la science-fiction et aux histoire d'aliens. 

En effet, son prochain long métrage intitulé L'Empire s'intéressera à l'arrivée d'aliens sur Terre, avec un pitch complètement barré : "Sous les dehors de la vie commune d'habitants d'un village de pêcheurs de la côte d’Opale, surgit la vie parallèle et épique de chevaliers d'empires interplanétaires. En proie aux luttes sanguinaires de ces clans à l'annonce de la naissance du Margat, Prince résurgent, mauve et immonde, Bête de la Fin des Temps, sis ici sur la Côte et marmot d'un jeune couple séparé, à l'ordinaire de leur condition dans un quartier résidentiel." Mais rien n'est trop fou pour Dumont qui nous a, depuis ses débuts, habitué à des intrigues extravagantes. 

Et pour mener cette histoire, Dumont a réuni un casting de haut vol : Virginie Efira, Fabrice Luchini, Adèle Haenel et Lily-Rose Depp seront à l'affiche, en plus de Bernard Pruvost, Philippe Jore et Julien Manier.

Encore en cours de production, L'Empire sera pour les trois actrices une première expérience devant la caméra de Bruno Dumont. Pour rappel, Luchini avait déjà travaillé avec le réalisateur en 2016 avec Ma Loute, tandis que les trois autres acteurs sont des visages très reconnaissables de l'univers de Dumont, ayant tourné dans P'tit Quinquin (2014) et Coincoin et les Z'inhumains (2018).

France: Une satire violente portée par une Léa Seydoux kamikaze [critique]

A lire aussi sur Première

Cannes 2019 : Jeanne, pleine de grâce ! [critique]

Bruno Dumont adapte à nouveau Charles Péguy pour raconter le destin de Jeanne d'Arc. Délestée de toutes les dissonances de son film précédent, sa Jeanne est présentée dans la section Un Certain Regard. C’est magnifique.