Les Animaux fantastiques 2
Warner Bros

"Je crois qu'il a le syndrome d'Asperger, mais ce n'était pas encore diagnostiqué à l'époque."

Eddie Redmayne incarne depuis 2016 le héros des Animaux fantastiques, le préquel de Harry Potter, qui se déroule dans les années 1920. Son personnage, Norbert Dragonneau, est un magizoologiste introverti, qui semble plus à l'aise en compagnie des créatures fantastiques que de celle des humains. Surtout quand il commence à avoir des sentiments pour Tina (Katherine Waterston), une jeune femme qu'il apprécie : dans Les Crimes de Grindelwald, en salles depuis mercredi, il peine à lui faire part de ce qu'il ressent, et doit demander conseil au moldu Jacob (Dan Fogler) pour ne pas faire de gaffe.

 

15 détails qui relient Les Animaux fantastiques 2 à Harry Potter

Interviewé à ce sujet par Digital Spy, l'acteur a expliqué que dès sa rencontre avec J.K. Rowling, l'auteure lui avait détaillé toutes sortes de qualités propres à Norbert Dragonneau, et qu'il en avait déduit que son personnage était autiste. "Quand elle me l'a décrit, Jo m'a parlé de sa façon de marcher, de son look particulier, de son regard fuyant... Avec tous ces éléments, je pense qu'il a le syndrome d'Asperger, mais à l'époque, il n'était pas encore diagnostiqué. Je crois que ça date des années 1940. En tout cas, toutes ces caractéristiques sont très importantes dans sa construction."

Cette forme d'autisme a effectivement été étudiée pour la première fois en 1944 par Hans Asperger, et elle est aujourd'hui reconnue parmi les TSA, les troubles du spectre de l'autisme. Elle se caractérise par des difficultés à interagir/communiquer avec autrui, des maladresses physiques ou une façon de parler atypique. Au coeur du film Rain Man, en 1988, l'autisme est aujourd'hui le sujet de plusieurs fictions, notamment des séries Atypical ou The Good Doctor.

Bande-annonce attachante d’Atypical - saison 2

Bande-annonce des Animaux fantastiques 2 :