Mourir peut attendre : Lashana Lynch jouera bien 007
Sony

"Dans tous les projets que je signe, peu importe le budget ou le genre, l'expérience noire, que je représente, doit être à 100% authentique."

La rumeur courait depuis plusieurs mois, elle vient d'être confirmée par l'intéressée : dans une nouvelle interview de Harper's Bazar, la comédienne Lashana Lynch (Captain Marvel) assure jouer 007 dans le 25e épisode de James Bond, Mourir peut attendre. Cela signifie-t-il que le personnage joué par Daniel Craig va être tué ? Absolument pas : si elle peut reprendre le matricule, c'est parce que Bond s'est exilé en Jamaïque. Pendant son absence, c'est donc son personnage, Nomi, qui devient 007 et passe à l'action à sa place.

Mourir peut attendre : Lashana Lynch s’exprime sur les rumeurs qui font d’elle la future 007

Sans avoir tous ces détails, l'annonce d'une femme noire dans le rôle de 007 -mais pas de James Bond, donc- a attisé la colère de certains fans de la saga, qui postent des messages assassins à l'encontre de l'actrice depuis environ un an. "Pendant une semaine, elle a effacé ses applications de réseaux sociaux, a médité, est n'a vu personne à part sa famille, lit-on dans le portrait de Lashana Lynch. Cela l'a confortée dans l'idée que ces messages agressifs n'étaient pas personnels." Elle explique alors ceci : "Je suis une femme noire et si une autre femme noire avait été castée pour ce rôle, elle aurait fait l'objet des mêmes discussions, aurait reçu les mêmes attaques, été la cible des mêmes violences. Je me suis simplement rappelée que ce qui compte, c'est que cette conversation ait lieu, et que je fais partie de quelque chose qui sera vraiment révolutionnaire."

Elle ajoute que c'est bien cette perspective de jouer 007 qui lui a donné envie de jouer dans Mourir peut attendre, détaillant au magazine avoir étroitement travaillé avec la scénariste Phoebe Waller Bridge (Fleabag) pour s'assurer que Nomi apporterait "une perspective féminine innovante." "Je voulais qu'elle soit écrite avec subtilité, qu'on puisse croire en elle et même qu'elle mette un peu mal à l'aise, confie-t-elle. Un personnage qui est trop lisse ? C'est tout l'inverse de ce que je cherche. Je ne voulais pas gâcher cette opportunité quand j'ai vu ce que Nomi pouvait représenter. En lisant un scénario, je cherche toujours au moins un moment où le public noir pourra hocher la tête et se dire que leur vie est représentée à l'écran. Dans tous les projets que je signe, peu importe le budget ou le genre, l'expérience noire, que je représente, doit être à 100% authentique."

Mourir peut attendre : pourquoi Daniel Craig est finalement revenu en 007

L'an dernier, l'actrice avait déjà évoqué ce sujet de l'évolution de James Bond à l'ère de #MeToo et les réactions de fans toxiques auprès de The Hollywood Reporter, sans être aussi précise quant à son rôle dans le film : "En fait, ça me rend surtout triste de constater ce genre d'opinions chez certaines personnes, car je sens qu'ils ne le font pas par méchanceté, mais par tristesse. Cela n'a rien à voir avec moi. Les gens réagissent à une idée, ce n'est pas lié à ma vie."

Mourir peut attendre sortira le 31 mars 2021 en France. Bande-annonce :

James Bond n'a pas forcément besoin d'être un "homme blanc" pour Barbara Broccoli