Christopher Walken, roi du dance-floor au cinéma
Carlotta

Envie de bouger ? Suivez les pas de Christopher Walken !

A l'heure du confinement général, l'envie de danser vous démange ? Première vous propose de (re)voir quelques scènes dansantes cultes du cinéma... Et si on commençait par un best-of ? Christopher Walken, c'est à toi !

On se souvient avec jubilation de la prestation aérienne de Christopher Walken dans le clip "Weapon of Choice" de Fat Boy Slim, en l'an 2000. Spike Jonze avait alors eu l'idée géniale d'arracher l'acteur mythique de Voyage au bout de l'enfer aux lois de l'attraction, pour une danse bien perchée. Mais l'Américain aujourd'hui septuagénaire n'est pas seulement l'homme d'un déhanché...

Sam Rockwell est le roi de la danse

Comme le rappelle le montage intitulé "Christopher Walken Dance Now" réalisé par le Huffington Post, Walken a régulièrement assaisonné ses rôles de petits mouvements groovy dont il a le secret. Y compris dans le très sérieux film sur la guerre du Vietnam de Michael Cimino, d'ailleurs. Que ce soit dans un rôle de parrain de la mafia dans The King of New York d'Abel Ferrara, ou dans comédie Sérial Noceurs, en passant par Arrête-moi si tu peux de Steven Spielberg, Sleepy Hollow de Tim Burton ou ses différents rôles chez Tony Scott (True Romance, Man on fire, Domino), celui a commencé sur les planches de Broadway dans des musicals à la fin des années 1960 a la danse de le sang. Du coup, le comédien ne rechigne jamais à montrer ses talents devant la caméra, le plus souvent avec humour.

Pulp Fiction : les coulisses délirantes de la scène culte du concours de twist