Neuilly sa mere
TFM Distribution

Une bonne humeur très années 80 parcourt effectivement Neuilly sa mère [critique]

Neuilly sa mère !, de Gabriel Julien-Laferrière, est une comédie imaginée par Djamel Bensalah (Le Ciel les oiseaux et ta mère) qui suit un jeune garçon de la cité (Samy Saghir) qui va être accueilli par sa tante dans un quartier ultra-huppé de Neuilly sur Seine. Un sujet plutôt classique sur grand écran, traité avec humour par une pléiade de comédiens qui s’amusent à casser leur image : Denis Podalydès, Valérie Lemercier, Eli Semoun, Josiane Balasko…

Voici notre critique : Les Américains appellent ça une histoire de "poisson hors de l’eau", qui a donné chez nous des classiques comme La vie est un long fleuve tranquille, dont se revendique ouvertement Djamel Bensalah, producteur et auteur de l’idée (pas si) originale de ce film. Une bonne humeur très années 80 parcourt effectivement Neuilly sa mère ! sans toutefois parvenir à cacher très longtemps les limites d’une comédie reposant uniquement sur un affrontement de stéréotypes sans lendemain. On comprend qu’il faille jouer sur les clichés dans un film de ce genre, mais rien n’obligeait à forcer le trait à ce point – la bande de faux méchants qui terrorise le collège de Neuilly aurait davantage eu sa place dans une pub Yop qu’au cinéma.

En 2009, Neuilly sa mère ! a été vu par 2,5 millions de spectateurs au cinéma. Si l’équipe a d’abord affirmé qu’elle n’aurait pas de suite, pour "ne pas devenir une affaire mercantile", mais elle a finalement changé d’avis, inspirée par les élections présidentielles. Neuilly sa mère, sa mère ! est sur grand écran depuis le 8 août et c’est à nouveau un succès : en quinze jours, cette comédie qui inverse les rôles (c’est au tour de Charles de Chazelle de trouver refuge chez Sami) a été vue par 700 000 personnes. 

Bande-annonce du premier volet, qui sera diffusé ce week-end sur France 2 :