Titre original Wreck-It Ralph
Date de sortie 5 décembre 2012
Durée 98 mn
Réalisé par Rich Moore
Scénariste(s) Jennifer Lee, Phil Johnston
Distributeur Walt Disney Motion Pictures France
Année de production 2012
Pays de production Etats-Unis
Genre Film d'animation
Couleur Couleur

Synopsis

Dans une salle d’arcade, Ralph la casse est le héros mal aimé d’un jeu des années 80. Son rôle est simple : il casse tout ! Pourtant il ne rêve que d’une chose, être aimé de tous… Vanellope Van Schweetz quant à elle, évolue dans un jeu de course , fabriqué uniquement de sucreries. Son gros défaut : être une erreur de programme, ce qui lui vaut d’être interdite de course et rejetée de tous… Ces deux personnages n’auraient jamais dû se croiser…et pourtant, Ralph va bousculer les règles et voyager à travers les différents mondes de la salle d’arcade pour atteindre son but : prouver à tous qu’il peut devenir un héros…Ensemble, arriveront-ils à atteindre leurs rêves ?Existe en version 3D.

Offres VOD

CANAL VOD SD HD CANAL VOD 16.99  € Acheter
Orange SD HD Orange 16.99  € Acheter
MYTF1VOD SD HD MYTF1VOD 19.99  € Acheter

Toutes les séances

Dernières News sur Les Mondes de Ralph

Disney parle aux gamers dans Les Mondes de Ralph [critique]

En attendant sa suite Ralph 2.0, redécouvrez le film d'animation original ce soir à la télévision.

Photos

DR
DR
Walt Disney Motion Pictures France
Walt Disney Motion Pictures France
Walt Disney Motion Pictures France
Walt Disney Motion Pictures France
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
DR
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney
Disney

Les Mondes de Ralph

Les Mondes de Ralph

Les Mondes de Ralph

Le monde de Sugar Rush

Les Mondes de Ralph

Incursion des studios Disney dans le monde du pixel

Les Mondes de Ralph

Ralph Lacasse

Les mondes de Ralph

Poster teaser US

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Poster Us

Les mondes de Ralph

Poster Us Sonic

Les mondes de Ralph

Poster Us

Les mondes de Ralph

Poster Us Bison

Les mondes de Ralph

Poster Us Pacman

Les mondes de Ralph

Affiche Us

Les mondes de Ralph

Affiche Française

Les mondes de ralph

Affiche Japonaise

Le mondes de Ralph

Poster Us

Les mondes de Ralph

Affiche Us

Les mondes de Ralph

Poster Us

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Les mondes de Ralph

Critiques

  1. Première
    par Antoine Prioul

    Les Mondes de Ralph confirme, si besoin était, la mainmise de Pixar sur l’empire Disney. Du pitch à la Toy Story, qui imagine les personnages de jeux vidéo avoir une vie autonome, à l’excellence de l’animation numérique, l’influence du studio à la lampe est partout dans ce film officiellement marqué du seul sceau de la firme aux grandes oreilles. C’est évidemment une force : en un tournemain, un univers se crée, débordant de malice et de personnages truculents, l’intrigue file à toute berzingue sans négliger l’aspect psychologique, les trouvailles gaguesques et un surcroît d’émotion. Mais c’est aussi, dans une moindre proportion, sa limite, ce Ralph s’en trouvant réduit à se contenter de son statut d’avatar séduisant, qui peine à égaler – et encore plus à renouveler – la magnificence de ses modèles.