Titre original Les Sentiments de la chair
Date de sortie 29 décembre 2010
Réalisé par Roberto Garzelli
Avec Annabelle Hettmann , Thibault Vincon , Claudia Tagbo
Distributeur Zelig Films
Année de production 2010
Pays de production FR
Genre Comédie dramatique

Synopsis

A l'occasion d'un examen médical, Héléna, étudiante en dessin anatomique, fait la connaissance de Benoît, un jeune radiologue. Partageant une même fascination pour le corps humain, ils vont céder à un amour passionnel, mais à leur façon. La faculté d'Helena à mémoriser le corps de Benoît dans ses moindres détails, l'irrésistible curiosité de Benoît pour les secrets "intérieurs" du corps d'Héléna vont les mener au bords d'un périlleux précipice dont ils ne mesurent pas l'étendue.

Toutes les séances de Le Sentiment de la chair

Photos de Le Sentiment de la chair

DR

Le Sentiment de la chair

Casting de Le Sentiment de la chair

Claudia Tagbo
amie de Djibril

Critiques de Le Sentiment de la chair

  1. Première
    par Bernard Achour

    Après Rage, Faux-semblants et Crash, de David Cronenberg, il fallait une sacrée dose de confiance en soi pour s’attaquer à un sujet pareil, et supporter la comparaison, aussi inévitable qu’écrasante, avec l’ombre pesante du prince canadien de la transgression organique. Pourtant, Roberto Garzelli réussit le petit exploit de ne pas en sortir complètement laminé. Sa mise en images est certes bien timide (le manque de moyens y est peut-être pour quelque chose), sa direction d’acteurs semble davantage porter ses fruits sur la fièvre de Thibault Vinçon que sur l’expressivité d’Annabelle Hettmann, et certains pics dramatiques n’atteignent pas toute l’intensité voulue. Mais le processus de « contagion » est observé avec suffisamment d’acuité poétique et sexuelle pour susciter un authentique début de vertige, jusqu’à un épilogue effleuré par une ombre cette fois bienfaisante : celle du romantisme des origines, absolu passionnel auquel le cinéma français ne se frotte que trop rarement.