Date de sortie 19 septembre 2018
Durée 97 mn
Réalisé par Mathieu Sapin
Avec Alexandra Lamy , Finnegan Oldfield , Valérie Karsenti
Scénariste(s) Noé Debré, Mathieu Sapin
Distributeur Bac Films
Année de production 2018
Pays de production France
Genre Comédie
Couleur Couleur

Synopsis

Un jeune homme de 25 ans intègre par un concours de circonstances l’équipe de campagne d’un candidat à l’élection présidentielle. Il devient l’assistant d’Agnès Karadzic, directrice de la communication, une femme de pouvoir et d’expérience qui l’attire et le fascine. Elle l’initie aux tactiques de campagne, et à ses côtés il observe les coups de théâtre et les rivalités au sein de l’équipe, abandonnant peu à peu sa naïveté pour gravir les échelons, jusqu’à un poste très stratégique.

Offres VOD

Pas d'offres actuellement.

Dernières News

Le Guide des Sorties de la Semaine

Ce qu’il faut voir cette semaine.

Le Poulain - Alexandra Lamy et Finnegan Oldfield nous parlent femmes et politique

Le film de Mathieu Sapin, Le Poulain, sort en salle ce mercredi. Rencontre avec ses deux acteurs

Casting

Alexandra Lamy
Agnès Karadzic
Finnegan Oldfield
Arnaud Jaurès
Valérie Karsenti
Catherine Beressi
Gilles Cohen
Pascal Prenois

Critiques

  1. Première
    par Thierry Chèze

    Signer une comédie politique nécessite finesse et doigté. Comment se moquer des jeux de pouvoirs florentins qui animent ceux qui nous gouvernent sans basculer dans la facilité du « tous pourris ? Pour son premier long, l’auteur de BD Mathieu Sapin se joue joyeusement de ces obstacles. D’abord parce que la politique il connaît ! On ne passe 200 jours dans les pas du candidat Hollande (Campagne présidentielle) et 365 autres dans les coulisses de l’Elysée (Le château) sans glaner une ribambelle de pépites propices à nourrir un scénario. Co- écrit avec Noé Debré (Le monde est à toi), celui- ci décrit l’irrésistible ascension d’un novice en politique qui intègre, par hasard, la campagne d’un candidat à la Présidentielle avant de gravir les échelons le conduisant au plus près du pouvoir suprême. Il y a tout à la fois du Baron Noir et du Quai d’Orsay dans ce Poulain : une maîtrise du sujet qui permet de faire naître des situations hilarantes. Mais Sapin parle surtout de cette quête universelle du pouvoir – commune à tous les milieux - et les dérives inhérentes qu’elle engendre. Et ce sans facilité manichéenne et avec une malice dans sa mise en scène où l’on perçoit la patte du BDiste. Sapin s’amuse sans le moindre esprit de chapelle. On le constate dans le choix de ses comédiens: d’Alexandra Lamy (à son meilleur) à Finnegan Oldfield en passant par Philippe Katherine ou Valérie Karsenti… Certains sont plus habitués au petit écran qu’au grand, d’autres à des registres plus dramatiques qu’à la comédie. Et Sapin mêle tout ce petit monde avec un regard neuf et inspiré.