Toutes les critiques de Kung-Fu Panda 2

Les critiques de Première

  1. Première
    par Christophe Narbonne

    Le premier volet laissait croire que le studio rival de Pixar avait grandi, qu'il était enfin prêt pour des histoires bien charpentées, profondes, avec du sens. Hélas le scénario de Kung Fu Panda 2 est aussi mince que Po est obèse. (...) De l'art de gâcher un beau potentiel dramatique... On observera enfin une nouvelle fois que si le film est esthétiquement et techniquement irréprochable, la 3D ne lui apporte décidément pas grand-chose.

  2. Première
    par Christophe Narbonne

    Le premier volet laissait croire que le studio rival de Pixar avait grandi, qu'il était enfin prêt pour des histoires bien charpentées, profondes, avec du sens. Hélas le scénario de Kung Fu Panda 2 est aussi mince que Po est obèse. (...) De l'art de gâcher un beau potentiel dramatique... On observera enfin une nouvelle fois que si le film est esthétiquement et techniquement irréprochable, la 3D ne lui apporte décidément pas grand-chose.

Les critiques de la Presse

  1. Le Figaro
    par Emmanuele Frois

    Le scénario, qui mélange action et sentiment, s'articule autour du thème de la quête d'identité , des origines et de la recherche de la paix intérieure. Le dosage est parfait entre les combats spectaculaires qui s'inscrivent dans la tradition du kung-fu, et les scènes d'humour et de tendresse.

  2. Le Figaro
    par Emmanuele Frois

    Le scénario, qui mélange action et sentiment, s'articule autour du thème de la quête d'identité , des origines et de la recherche de la paix intérieure. Le dosage est parfait entre les combats spectaculaires qui s'inscrivent dans la tradition du kung-fu, et les scènes d'humour et de tendresse.

  3. Télé 7 jours
    par Julien Barcilon

    Revoilà le glorieux plantigrade karatéka et sa joyeuse bande de rois de la manchette qui tue. Plus musclée, plus drôle aussi.

  4. Télé 7 jours
    par Julien Barcilon

    Revoilà le glorieux plantigrade karatéka et sa joyeuse bande de rois de la manchette qui tue. Plus musclée, plus drôle aussi.

  5. Le Monde
    par Jacques Mandelbaum

    Un zeste de tragédie classique s'incorpore enfin à la sophistication de cette sauce (…) Tout cela tient la route avec un certain brio

  6. Le Monde
    par Jacques Mandelbaum

    Un zeste de tragédie classique s'incorpore enfin à la sophistication de cette sauce (…) Tout cela tient la route avec un certain brio

  7. Pariscope
    par Arno Gaillard

    … Magnifique 3D pour ce dessin animé produit par le studio DreamWorks qui rend un bel hommage à l’Empire du milieu. On rit beaucoup en regardant émerveillé les combats magnifiquement montés et les très beaux décors de cette histoire pour petits et grands, sans oublier les gaffes de Po, ce panda certes un peu grassouillet mais courageux et terriblement attachant et drôle.

  8. Pariscope
    par Arno Gaillard

    … Magnifique 3D pour ce dessin animé produit par le studio DreamWorks qui rend un bel hommage à l’Empire du milieu. On rit beaucoup en regardant émerveillé les combats magnifiquement montés et les très beaux décors de cette histoire pour petits et grands, sans oublier les gaffes de Po, ce panda certes un peu grassouillet mais courageux et terriblement attachant et drôle.

  9. Fluctuat
    par Eric Vernay

    Le sympathique Kung Fu Panda avait engrangé pas moins de 633 millions de dollars. Une raison suffisante de faire ce Kung Fu Panda 2, qui reprend la formule du premier sans trop se fouler, tout en l'assaisonnant d'une 3D spectaculaire.

  10. Fluctuat
    par Eric Vernay

    Le sympathique Kung Fu Panda avait engrangé pas moins de 633 millions de dollars. Une raison suffisante de faire ce Kung Fu Panda 2, qui reprend la formule du premier sans trop se fouler, tout en l'assaisonnant d'une 3D spectaculaire.

  11. A voir à lire
    par Frédéric Mignard

    Suite sans surprise d’un gros succès Dreamworks. On en ressort toutefois avec la patate.

  12. A voir à lire
    par Frédéric Mignard

    Suite sans surprise d’un gros succès Dreamworks. On en ressort toutefois avec la patate.

  13. Nouvel Obs
    par Nicolas Schaller

    Fort du succès de ses premières aventures (630 millions de dollars de recettes dans le monde), Po, l’ursidé karatéka créé par le studio DreamWorks, est de retour. Après le récit initiatique des années de formation, voici notre héros confronté à ses origines et aux responsabilités qu’implique son statut de protecteur de la Vallée de la paix, menacée par un paon malfaisant nommé Shen. C’est dire si le scénario brille par son originalité ! Visuellement, en revanche, c’est très beau: l’image est somptueuse et la mise en scène des combats, impressionnante. On n’en dira pas autant de la 3D.

  14. Nouvel Obs
    par Nicolas Schaller

    Fort du succès de ses premières aventures (630 millions de dollars de recettes dans le monde), Po, l’ursidé karatéka créé par le studio DreamWorks, est de retour. Après le récit initiatique des années de formation, voici notre héros confronté à ses origines et aux responsabilités qu’implique son statut de protecteur de la Vallée de la paix, menacée par un paon malfaisant nommé Shen. C’est dire si le scénario brille par son originalité ! Visuellement, en revanche, c’est très beau: l’image est somptueuse et la mise en scène des combats, impressionnante. On n’en dira pas autant de la 3D.