Nom de naissance Tomas Alfredson
Naissance (53 ans)
Lidingö (Suède)
Nationalité Suédois
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Issu d’une famille suédoise de cinéastes et d’acteurs, Tomas Alfredson est un réalisateur né à Stockholm le 1er avril 1965. C’est en autodidacte qu’il débute dans le cinéma.Tomas Alfredson commence comme assistant dans la société de production Svensk Filmindustri. Il évolue en réalisant d’abord des clips vidéo, et intègre par la suite l’équipe de la chaîne de télévision suédoise, TV4. Au sein de cette structure, Alfredson initie des projets comme Fort Boyard.pagebreakLorsqu’il quitte TV4, c’est pour rejoindre quelques années après, l’effectif d’une autre télévision, SVT. Dès lors, il prend part à plusieurs projets. Au début de la décennie 90, il commence à réaliser lui-même des séries télévisées pour le compte de la chaîne. Ces réalisations populaires à caractère familial ont alors un grand un succès auprès du public.En 1995, Tomas Alfredson réalise son premier film, Bert : The last Virgin. Adaptation cinématographique d’une des séries à succès qu’il a créées pour la chaîne SVT, le long-métrage est nominé au Guldbagge Award dans la catégorie Meilleur Réalisateur.Entre temps, Alfredson intègre le groupe de comédie suédois, Killinggänget. Il y travaille pendant de nombreuses années en participant aux créations de plusieurs projets. À partir de 1999, le réalisateur est promu à la direction de la structure. Cette même année, il sort le film Screwed In Tallinn et enchaîne en 2003 avec Kontorstid.Il collabore également avec l’auteur, Klas Östergren. Ensemble, ils signent Offer och gärningsmän, Soldater i mănsken et En Decemberdröm pendant Noël 2006 et pour la chaîne SVT.pagebreakEn 2007, Tomas Alfredson embarque le comédien Johan Rheborg dans Hur tänker hon? L’année suivante, le réalisateur adapte en long-métrage le roman à succès Let the right one in de John Ajvide Lindqvist, tout en signant lui-même le scénario. Morse permet à Tomas Alfredson d'expérimenter un nouveau registre et de revisiter un thème illustre du septième art. C'est un film d’horreur qui nous plonge dans l’univers des vampires. Toutefois, le réalisateur garde une touche personnelle en situant l’oeuvre dans la Suède des années quatre-vingt, l’horreur et le vampirisme demeurent pour lui des supports pour narrer avec émotion une histoire d’amour, de romantisme et de mystère entre deux jeunes enfants - l’un humain et l’autre vampire.pagebreakÀ l’automne 2009, parallèlement à l’exercice de ses fonctions au sein du Killinggänget, Tomas Alfredson est appelé à oeuvrer comme metteur en scène au Royal Dramatic theatre de Stockholm.Après le succès de Morse (et un remake américain, Laisse-moi entrer), le cinéaste devient international. En 2011, il reprend le chemin des plateaux de cinéma pour présenter son nouveau film, le thriller La taupe avec Gary Oldman, Colin Firth et Tom Hardy. Ce dernier sera sélectionné en compétition officielle lors de la 68ème Mostra de Venise.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2016 le bonhomme de neige Réalisateur -
2012 La Taupe Réalisateur -
2008 Morse Réalisateur -

Dernières News

"Le Bonhomme de neige fut compliqué à faire"

On attendait impatiemment l’adaptation du polar de Jo Nesbø par notre chouchou Tomas Alfredson, le génie de Morse et La Taupe. Le résultat est une cruelle déception. On a pris rendez-vous avec le cinéaste pour comprendre où ça a coincé.

Pourquoi Le Bonhomme de Neige est un film raté 

Tomas Alfredson a oublié de tourner des scènes.

Premières images de The Snowman de Tomas Alfredson avec Michael Fassbender 

Ce thriller du réalisateur de Morse est tiré du best-seller de Jo Nesbo.

Avant de (re)voir La Taupe, le blind test ciné de Tomas Alfredson 

L'adaptation du roman de John Le Carré par le réalisateur de Morse sera diffusée ce soir sur Arte.