Nom de naissance Revol
Genre Homme
Avis

Biographie

Jean-Luc Revol est un comédien, metteur en scène et homme de théâtre français.Passionné par le théâtre, il débute très jeune en tant qu’amateur. Professeur d’anglais, il abandonne vite cette profession pour se consacrer uniquement à la comédie.Il s’installe alors à Paris et s’inscrit au cours Florent. A l’issue de sa formation, il en devient un des professeurs, et ce de manière régulière depuis 1987. Jean-Luc Revol a été l'assistant d’Eric Rohmersur trois films, dont un pour la chaîne de télévision Arte. Il fonde ensuite à Nevers sa Compagnie Le Théâtre du Caramel Fou, conventionnée par le Ministère de la Culture/DRAC Bourgogne.En 1990, il entre à la Ligue d’improvisation française.Jean-Luc Revol commence à jouer dans la comédie musicale de Pierre Naftule, La Revue, au Petit Casino de Genève en 1992. En 1994, il joue dans trois pièces : La Locandiera de Carlo Goldoni, d'après une mise en scène de Christophe Lidon au Théâtre du Lucernaire à Paris, Le Bétrou de Julien Torma, mis en scène par Olivier Breitman au Kremlin-Bicêtre, et Le Singe égal du Ciel de Frédérick Tristan, mis en scène par Gil Galliot à Orléans.Parallèlement à sa carrière de comédien, Jean-Luc Revol s’essaie avec beaucoup de succès à la mise en scène. Il présente, en 1990, Le petit maître corrigé deMarivaux où il joue lui-même aux côtés d'Eric Wapler, Anne Baleyte, Louise Jolly et Alain Sportiello au Théâtre du Kremlin-Bicêtre. En 1991, il retrouve Louise Jolly et présente Théâtre de Foire d’Alain-René Lesage, avec entre autres Lionel Abelanski, Bernard Jeanjean et Olivier Breitman.Il met en scène La Princesse d’Elide de Molière en 1992-1994, dans laquelle il joue également en compagnie de Nathalie Hugon, Olivier Breitman, Agnès Bove et Valérie Benguigui et Le Plus Heureux des Trois d’Eugène Labicheen 1993 avec presque la même composition d’acteurs.Hors de sa compagnie du Théâtre du Caramel Fou, il monte Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee avec Judith Magre et Niels Arestrup, La valse à Manhattan d’Ernest Thompson, adapté par Michel Blanc avec Danielle Darrieux et Dominique Lavanant, ou encore Une souris Verte de Douglas Carter Beane, adaptée par Jean-Marie Besset, avec Julie Debazac au Théâtre Tristan Bernard à Paris.Il continue également à interpréter d'autres rôles notamment dans Landru et Fantaisies de Christian Siméon en 2003-2004, Le Cercle des Menteurs de Christian Sinniger entre 1995 et 2009. Parmi ses innombrables mises en scène, nous pouvons ajouter La Tempête de Shakespeareen 1997-1998, Tartuffe de Molière en 2001, La fameuse invasion de la Sicile par les Ours d’après Dino Buzzati en 2003-2004, Vincent River de Philip Ridley en 2005, Le préjugé vaincu de Marivaux en 2007 et Pour un Oui ou Pour un Non de Nathalie Sarraute en 2008.Très éclectique, variant les plaisirs, Jean-Luc Revol aborde des registres théâtraux toujours différents. Il manie aussi bien la comédie, le spectacle musical que l’opéra : D’amour et d’Offenbach de Tom Jones, Le Toréador d’Adolphe Adam, Don Pasquale de Gaetano Donizetti, Les péchés de la vieillesse de Rossini, Le Manège de Glace de Manon Landowski.Jean-Luc Revol reçoit le prix de l’ADAMI en 2004 lors de la cérémonie des Molières pour l’ensemble de son travail au sein de sa compagnie. Conjointement, avec l’auteur Christian Siméon, il obtient en 2007 le Molière du Meilleur Spectacle Musical pour Le Cabaret des Hommes Perdus. Ces récompenses permettent à l’artiste d’asseoir une certaine notoriété, alors qu’il se montre très discret dans le monde du spectacle.En 2009, il présente une pièce policière anglaise de Tom Stoppard, L’Inspecteur Whaff au Théâtre Tristan Bernard.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1991 La regle du je Acteur clients de la galerie
1991 Conte d'hiver Acteur le beau-frère

Stars associées