Nom de naissance Charles Vidor
Naissance (118 ans)
Budapest (Hongrie)
Genre Homme
Profession(s) Réalisateur/Metteur en Scène
Avis

Biographie

Charles Vidor était un réalisateur de cinéma. Né Vidor Károly dans une famille juive de Budapest en Hongrie, il s'est fait connaître durant les dernières années du cinéma muet.Il s'est marié trois fois, dont deux mariages avec des actrices, Karen Morley de 1932 à 1943, et Evelyn Keyes de 1943 à 1945.Charles Vidor connaît une ascension exceptionnelle au sein de la firme UFA. Entré comme concierge aux studios, il devient, au bout d'un an, assistant metteur en scène. Ayant émigré aux Etats-Unis en 1932, il co-réalise avec Charles Brabin le film d'horreur Le Masque d'or.Sous contrat avec la Columbia, Charles Vidor débute dans la réalisation avec deux films noirs, Blind Alley, L'Etrange rêve en 1939 et Ladies in retirement en 1941. Réalisateur éclectique, il signe en 1943 le western The Desperadoes. C’est l’histoire d’un hors-la-loi qui retrouve un vieil ami en la personne du shérif d'une petite ville, lequel va l'aider à prouver son innocence concernant le braquage de la banque locale. Il enchaîne un an plus tard avec la comédie musicale Cover girl, emmenée par Rita Hayworth et Gene Kelly. En 1946, Charles Vidor met à nouveau en scène Gilda avec Rita Hayworth. Ce dernier reste selon la critique un chef-d’œuvre du film noir des années 1940. L’histoire est axée sur Ballin Mundson, directeur d'un casino, lequel prend sous sa protection un jeune Americain, Johnny Farrell, après l'avoir sauvé d'une mort certaine. Ballin, devant s'absenter, confie la direction de son établissement à Johnny. Il revient quelque temps plus tard marié à Gilda, l'ancienne maîtresse de Johnny. La psychologie très travaillée des personnages de Gilda disparaît dans les réalisations suivantes de Vidor, appelé à tourner plusieurs biographies romancées Hans Christian Andersen en 1952 ; Love me or leave me en 1955. L’histoire tourne autour de Ruth Etting, chanteuse des années folles qui a tout pour elle : un physique de rêve, l'art de la séduction, la voix jazzy divinement voilée. Elle a aussi un compagnon, Martin Snyder, racketteur de Chicago dit "le Boiteux" avec lequel elle entretient des relations houleuses bien qu'il l'ait propulsée sur le devant de la scène... Charles Vidor enchaîne avec The Swan en 1956. Le film se déroule vers 1910 et la princesse Béatrice rêve de voir sa fille Alexandra épouser son cousin Albert. Une rencontre est organisée, mais Albert fait peu attention à sa cousine. Dès lors, Béatrice décide de frapper fort et d'exciter la jalousie du fier prince... Un an plus tard, il produit The Joker is wild. C'est au cours du tournage de la vie de Frantz Liszt que Charles Vidor trouve la mort à Vienne en Autriche d'une attaque cardiaque, en 1959.Une étoile lui est dédiée sur le Hollywood Walk of Fame, 6676 Hollywood Boulevard en Californie, pour sa contribution à l'industrie du cinéma.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
2015 Le bal des adieux Réalisateur -
2015 Coups de foudre Réalisateur -
2015 L'etrange reve Réalisateur -
2015 Rhapsodie Réalisateur -
2015 Le Cygne Réalisateur -

Stars associées