Nom de naissance Polonsky
Genre Homme
Avis

Biographie

Abraham Polonsky est né le 5 décembre 1910 dans l’East Side de Manhattan.Poussé par son intérêt pour la politique, il effectue des études de droit et intègre un cabinet d’avocats. Peu de temps après, il fait la connaissance d’une vedette de radio, Gertrude Berg qui l’introduit dans le monde radiophonique. Polonsky se lance dans l’écriture et participe à plusieurs projets, tels que la série The Goldbergs. Il sort également son premier roman, The Discovers ayant pour thème principal la politique et collabore avec Orson Welles, toujours pour la radio.En 1940, Abraham Polonsky fait ses premiers pas dans le cinéma. La Paramount lui confie l’écriture de quelques scénarii, notamment celui du film Les Anneaux d’Or (1947) de Mitchell Leisen mais son travail est quasiment censuré à cause de son caractère politique.Il écrit également le scénario de Sang et Or(1947) de Robert Rossendans lequel il dresse le portrait d’un boxeur en proie à la corruption et au règne de l’argent roi. Le film connaît un grand succès et est nommé aux Oscars dans les catégories Meilleur Scénario et Meilleur Acteur.L’année suivante, Polonsky signe son premier long métrage L’Enfer de la Corruption. Le film, critiquant ouvertement les écarts du capitalisme et le pouvoir de l’argent sale, dérange en temps de guerre froide et de paranoïa antisoviétique. Polonsky est interrogé par la commission McCarthy, chargée, dès lors, de traquer les militants et les sympathisants communistes aux États-Unis. En 1951, son nom figure sur la fameuse liste noire aux côtés de nombreuses personnalités d'Hollywood. Polonsky, meurtri dans l’âme, part s’exiler en Europe où il publie deux livres, World Above et A season of Fear, dans lesquels il évoque la « chasse aux sorcières » dont il a été victime.Peu de temps après, il regagne les États-Unis où il est obligé de travailler en empruntant des pseudonymes tels que John O. Killens, le nom d’un de ses amis. Cela n’est que dix-sept ans plus tard qu’il signera sous son vrai nom le scénario de Police sur la Ville(1968) de Don Siegel. Un an plus tard, il réalise et écrit le script de son deuxième long-métrage, Willie Boy, un western atypique qui tourne autour de la mort d’un indien. Le film, interprété par Robert Redford et Robert Blake, rencontre un grand succès et restitue à Polonsky sa liberté d’expression.En 1971, il sort son troisième et ultime film, Le Roman d'un Voleur de Chevaux, qui malgré un excellent casting (Yul Brynner, Eli Wallach, Jane Birkin et Serge Gainsbourg) est confronté à de mauvaises critiques et ne connaît pas le succès escompté. Trois ans plus tard, il coécrit le scénario de Monsignore (1982) de Frank Perry. En 1991, Polonsky est à l’origine du projet du film La Liste Noire mais le réalisateur Irwin Winkler, en réécrivant le scénario, ampute au personnage joué par Robert De Niroses affinités communistes et Polonsky se retrouve écarté du projet.Abraham Polonsky s’éteint le 26 octobre 1999 à Beverly Hills, à Los Angeles.

Filmographie Cinéma

Année Titre Métier Rôle Avis Spectateurs
1978 Avalanche Express Scénariste -
1971 Le Roman D'Un Voleur De Chevaux Réalisateur -
1968 Police Sur La Ville Scénariste -
1968 Willie Boy Réalisateur -
1967 L'enfer de la corruption Réalisateur, Scénariste -

Stars associées