United Artists

Un grand classique musical à revoir ce soir... avant le remake de Steven Spielberg ?

La comédie musicale aux 10 Oscars West Side Story est présentée par Dominique Besnehard sur France 5 ce lundi 2 avril dans le cadre de Place au cinéma.

Par Sophie Benamon

1. Le film aux dix Oscars sorti en 1961 resta à l’affiche cinq années d’affilée au cinéma George V à Paris.

2. Jerome Robbins et Leonard Bernstein ont tous les deux 25 ans quand ils se rencontrent. Jérome Robbins est danseur au Ballet Theatre de New York. Il débute à la chorégraphie de petits ballets d’action très colorés sur le modèle de l’école russe. Leonard Bernstein, lui, vient d’être engagé comme assistant du chef Arthur Rodzinsky au New York Philarmonic Orchestra. Il achève sa première symphonie, Jeremiah. C’est en avril 1944 qu’ils créent leur premier spectacle. Jerry et Lenny, comme on les nomme désormais, ne se quitteront plus.

3. En 1949, West Side Story devait voir s’affronter des juifs et des chrétiens dans l’East Side. La première fois que Jerome Robbins eu l’idée du "projet Romeo", une adaptation moderne du classique de William Shakespeare, Roméo et Juliette, il pensait situer l’action autour des fêtes de Pâques et mettre en scène les violences entre juifs et chrétiens. Julia la juive et Lorenzo le chrétien verraient leur amour sacrifié. Quatre années et quelques brouillons plus tard, ils engagent à l’aide le dramaturge Arthur Laurents. Mais le librettiste et le compositeur ont du mal à concilier leurs points de vue. Les affrontements communautaires entre juifs et catholiques ne fonctionnent pas. Ils appartiennent au passé et les deux hommes le sentent. Le projet s’arrêtera pendant six ans.

Le casting du remake de West Side Story par Steven Spielberg est ouvert

4. Le jeune Stephen Sondheim a d’abord refusé de collaborer avec le trio Bernstein- Laurents – Robbins. Il était très déçu qu’on ne lui confie que l’écriture des textes des chansons. "En plus, expliquait-il, je ne connais aucun portoricain." C’est finalement Oscar Hammerstein, son maître, qui le convainquit d’accepter.

5.  Personne ne voulait produire West Side Story sur scène. Comment imaginer un divertissement qui se termine par un double meurtre ? Même après une démo – un showcase dirait-on aujourd’hui- devant tous ce que New York comptait de producteurs, personne n’est intéressé. Seule une productrice, Cheryl Crawford, les accepte dans son théâtre de Broadway. Mais la patronne du Theatre Guild demande tellement de changements que le quatuor finit par désespérer. Quelques années plus tard, Broadway en fera un succès qui attirera aussitôt Hollywood.

6. Jerome Robbins est un adepte de la méthode de l’Actor’s Studio qui incite à s’identifier pleinement au personnage. Ils imposent aux interprètes de prendre leurs repas entre membre d’un même groupe et de porter une veste à l’effigie des Jets ou des Sharks en toutes occasions. A la fin des répétitions, les deux camps ne veulent plus s’adresser la parole !

7. United Artists a un temps envisagé de confier le rôle de Tony à Marlon Brando. Mais l’acteur de 35 ans a finalement été jugé trop vieux pour interpréter un adolescent.

Steven Spielberg fait le point sur ses projets

8. Après des semaines d’essais, Robert Wise engage Natalie Wood pour jouer Maria. Elle enregistre l'intégralité de ses chansons et tourne le film en étant persuadée que sa voix sera conservée alors que les producteurs trouvent dès le départ qu'elle manque de puissance et détonne dans les aigus. C’est la soprano Marni Nixon qui la remplace. Elle doublera ensuite Audrey Hepburn dans My Fair Lady. On peut écouter des extraits de la voix de Natalie Wood dans West Side Story

9. Stephen Sondheim voulait être le premier à pouvoir placer la fameuse insulte à 4 lettres "FUCK" dans une comédie musicale. Mais en 1957, les bonnes mœurs l’interdisent. La chanson sur l’Officer Krupke se termine donc par ces mots : "KRUP YOU".

40. Jerome Robbins était très malheureux que le producteur lui ai adjoint Robert Wise pour réaliser l’adaptation de son chef d’œuvre. Les deux hommes avaient du mal à s’entendre. Finalement, le chorégraphe fut viré du plateau parce qu’il prenait trop de temps pour faire répéter les numéros dansés aux acteurs. Sur la scène des Oscars, les deux hommes se retrouvent ensemble pour recevoir la statuette de meilleur réalisateur.