Star Wars Han Solo : Les réalisateurs ne sont pas les seuls à avoir été remplacés

L’équipe de Han Solo réunie sur une première photo

Le monteur Chris Dickens a lui aussi quitté le projet et une coach d'acteurs a été engagée sur ce spin-off.

Quelques jours après l’annonce choc de VarietyThe Hollywood Reporter revient en détail sur l’affaire Han Solo et dévoile plusieurs licenciements et embauches qui ont marqué la production chaotique du blockbuster de Disney. Les réalisateurs Phil Lord et Chris Miller (La Grande aventure Lego, 21 Jump Street…) ont donc été remplacés par Ron Howard (Cocoon, Da Vinci Code, Rush…) pour finir le spin-off de la saga Star Wars, mais avant cela, d’autres personnalités avaient été approchées pour régler les problèmes récurrents du tournage.

Star Wars Han Solo : plus de détails sur la rupture entre Lucasfilm et les réalisateurs

La source confirme ainsi que la productrice Kathleen Kennedy n’a pas apprécié le goût pour l’improvisation des deux metteurs en scène, qui laissaient selon elle beaucoup trop de champ libre aux acteurs. THR prend un exemple concret en expliquant que pour une scène se déroulant dans le cockpit du Faucon Millenium, Miller et Lord ont tourné avec seulement trois set ups (mises en places de caméras) différents, alors que l’équipe technique en prévoyait entre douze et quinze. Résultat, au moment du montage, ils n’avaient pas assez de matière pour concocter la séquence prévue. Plus loin, l’article précise d’ailleurs que le monteur du film, Chris Dickens (Macbeth) a lui aussi été remplacé en cours de route, par Pietro Scalia (Seul sur Mars, Alien : Covenant…).

Cinq grands réalisateurs virés en plein tournage

Toujours à propos de renfort et de changement d’équipe, THR révèle que Disney a fait appel à un coach pour aider l’acteur principal du film, Alden Ehrenreich, à "trouver le personnage" de Han Solo. En soi, ce choix n’a rien d’inhabituel sur ce type de grosse production, sauf qu’ici, la coach en question (Maggie Kiley, de 21 Jump Street) n’a pas été engagée dès le début du projet mais après plusieurs semaines de tournage. 
Le papier confirme aussi que Kennedy a demandé au scénariste Lawrence Kasdan de venir épauler les deux réalisateurs, en espérant qu’il chapeaute le tournage à la manière de Tony Gilroy sur les reshoots de Rogue One, mais que les trois hommes se sont mal entendus. "Sans surprise, écrit le journaliste hollywoodien, Lord et Miller n’ont pas été aussi accommodants que Gareth Edwards, qui avait moins d’expérience qu’eux. (…) Ceci dit, malgré leur talent indéniable, beaucoup pensent que rien ne les avait préparés à un projet d’une telle ampleur." Plus loin, il affirme même que lors de l’annonce de leur remplaçant, Ron Howard, qui a pour le coup une longue carrière de réalisateur derrière lui, "une partie de l’équipe a applaudi." Ce dernier a tenu à contacter ses prédécesseurs, qui ont été "très élégants et lui ont fait part de leur soutien." Tout est bien qui finit bien ?

Après une courte pause, le tournage du spin-off sur Han Solo reprend aujourd’hui, sous la direction de Ron Howard, donc, et sa sortie ne devrait pas être impactée par tous ces disfonctionnements internes. Le film est attendu en mai 2018 sur grand écran.

Ron Howard réagit à Star Wars Han Solo : "Une petite opportunité qui s'est présentée"


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Les Aventures De Pinocchio
Menina
The Florida Project