Glass
Unievrsal

"Ca ne m’intéresse pas", affirme le réalisateur.

Au moment de la sortie de Split au cinéma, M. Night Shyamalan révélait qu’il avait acquis les droits des suites de quasiment tous ses films "au cas où". Il précise aujourd’hui à Vulture que s’il a fait cela, "c’est surtout pour (s)’assurer qu’ils n’en auront pas !" Il répond en fait à une question sur Glass, film qui vient de sortir au cinéma et qui boucle la trilogie initiée par Incassable, en 2000, et poursuivie par Split, en 2016. 

"Ca ne m’intéresse pas de continuer, car il n’y aura plus de danger, détaille-t-il. Ou disons qu’il n’y en aura pas assez. Pour moi, il n’y a aucun intérêt à enchaîner les scènes de pyrotechnie, je ne suis pas bon pour ça ! Je ne sais pas faire : les Avengers et tous ces films-là, je ne sais même pas comment ils fabriquent tout ça. Donc non, on ne fera pas de nouvelle suite."

Dix-neuf ans après la sortie du premier volet, sa saga super-héroïque est donc terminée. Une "origin story" racontée en trois films aussi espacés et abordant diverses thématiques, c’est déjà un joli coup de la part du réalisateur. Voici notre critique de Glass, qui clôt parfaitement son histoire :

Glass : Du grand Shyamalan [Critique]

Bande-annonce de Glass :