Les saveurs du palais : comment Jean d'Ormesson s'est retrouvé à jouer François Mitterrand

Les Saveurs du palais

La comédie avec Catherine Frot sera diffusée ce soir à 20h55 sur France 2.

Alors que Catherine Frot est à l'affiche de Sage femme depuis quelques jours en compagnie de Catherine DeneuveFrance 2 programme la diffusion de l'un de ses films populaires ce soir : Les Saveurs du Palais. L'annonce de son casting en avait fait la curiosité principale du film de Christian Vincent : pour son premier premier rôle devant la caméra (il avait une toute petite apparition dans Éloge de l'amour de Jean-Luc Godard en 2001), le pensionnaire de l'Académie française Jean d'Ormesson entrait par la grande porte en se glissant dans les habits présidentiels de François Mitterrand. Dans cette adaptation des mémoires de Danièle Mazet-Delpeuch, ancienne cuisinière de l'Élysée entre 1988 et 1990, il donne la réplique à Catherine Frot et Hippolyte Girardot.

Sage femme : Reines Catherine

Loin d'être un simple buzz prémédité, le choix de Jean d'Ormesson s'est surtout imposé du fait des circonstances. C'est à l'origine un acteur bien plus expérimenté qui était prévu au casting : Claude Rich, comédien aux deux César, quatre nominations et surtout soixante ans de carrière au cinéma, à la télévision et au théâtre derrière lui. Mais à quelques semaines du début du tournage, l'acteur a dû renoncer à son rôle à cause d'un emploi du temps surchargé.

Le réalisateur Christian Vincent et son scénariste et producteur Étienne Comar se sont alors mis en catastrophe en quête d'un nouvel acteur principal en essayant de sortir des sentiers battus, et de caster un rôle masculin qui n'est pas acteur. Dans une interview accordée au Figaro en 2013, Jean d'Ormesson revenait sur le jour où il a reçu la proposition de Christian Vincent et Étienne Comar : "Ce serait pour jouer le président de la République dans un film de Christian VincentRéfléchissez.' Réfléchir? Mais je ne réfléchis pas une minute, je dis oui! J'ai rarement aussi peu hésité dans ma vie".

Le film a réuni finalement plus d'un million de spectateurs en salles, et décroché une nomination aux César pour Catherine Frot. Une première expérience gratifiante donc pour d'Ormesson l'acteur, qui réalisait là un rêve de jeunesse même s'il ne partage au final que quelques scènes à l'écran avec sa cuisinière de fiction.

Lire la critique des Saveurs du palais

Le résumé du film : Hortense Laborie est une cuisinière réputée qui vit dans le Périgord. À sa grande surprise, le Président de la République la nomme responsable de ses repas personnels au palais de l’Élysée. Malgré les jalousies des chefs de la cuisine centrale, Hortense s’impose avec son caractère bien trempé. L’authenticité de sa cuisine séduira rapidement le Président, mais dans les coulisses du pouvoir les obstacles sont nombreux… 

Bande-annonce :

 

Commentaires

A lire aussi sur Première

Prochainement au Cinéma

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Sid Et Nancy
Léon Morin, Prêtre
Octobre