Claude Rich
Avis: 
Date de naissance: 
07 février 1929 (âge : 88 ans)
Date de décès: 
21 juillet 2017
Sexe: 
Homme
Profession: 
Acteur

Biographie: 

Claude Rich est un acteur français né le 8 février 1929 à Strasbourg et connu pour sa filmographie extrêmement fournie depuis les années 70.C'est dans la pension où on l'envoie pendant la guerre que Claude Rich prend goût au théâtre, en faisant des spectacles de marionnettes. Plus tard, afin de soutenir sa mère veuve le jeune homme devient employé de banque mais suit en parallèle des cours de comédie. Par la suite il rejoint le Conservatoire où il côtoie Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle et Jean-Paul Belmondo. En 1953 il débute sur scène dans La Corde.Deux ans plus tard René Clair le filme pour la première fois dans Les Grandes Manœuvres. Plus tard on peut retrouver l'acteur chez Renoir dans Le Caporal épinglé (1961). Peu présent à l'époque de la Nouvelle Vague, il apparaît malgré tout dans La Mariée était en noir de François Truffaut. Après avoir eu le premier rôle dans Ce soir ou jamais, le comédien donne la réplique à Lino Ventura dans Les tontons flingueurs (1963) puis Louis de Funès dans Oscar.Seconds rôles et téléfilmsC'est en 1968 que Claude Rich marque définitivement les esprits avec Je t'aime, je t'aime d'Alain Resnais, avant de multiplier les rôles plus austères comme un inspecteur dans Stavisky, un mauvais policier dans La Guerre des polices, un juge dans Adieu poulet ou encore un médecin de la marine pour Le Crabe tambour, dans lequel sa performance est saluée. Tout au long des années 70 et 80, il se fait plus rare et se produit surtout sur les planches.A partir des années 80 l'acteur est présent dans des productions télévisées : Le rouge et le noir, Jean XXIII le pape du peuple, ou encore Les vacances de l'inspecteur Lester. Peter Kassovitz travaille souvent avec lui, pour Fausses notes en 1982, Dans la citadelle l'année suivante, L'énigme blanche en 1985, Stirn et Stern cinq ans plus tard et Faussaires et assassins en 1997.Une carrière aboutieL'union de ses deux passions le temps de l'adaptation cinéma de la pièce Le Souper lui porte chance en 1993 : Claude Rich décroche le César du meilleur acteur et fait son retour sur grand écran. Tout en continuant sa carrière au théâtre et sur le petit écran, il joue dans des films d'époque comme Capitaine Conan et Lautrec, mais aussi des comédies (La Bûche, Le Coût de la vie) avant d'être à l'affiche du Mystère De La Chambre Jaune de Bruno Podalydès et de participer à la saga Astérix et Obélix en tant que Panoramix, le druide inventeur de la fameuse potion magique.En 2002 le comédien reçoit un César d'honneur qui vient récompenser toute sa carrière déjà bien remplie. Claude Rich continue d'enchaîner les tournages et retrouve Resnais dans Cœurs, Podalydès pour Bancs publics (Versailles rive droite) en 2009 et intègre l'univers d'Agatha Christie avec Le Crime est notre affaire pour Pascal Thomas. En 2012 le comédien est toujours aussi présent : on retrouve Claude Rich à l'affiche des comédies Et si on vivait tous ensemble, 10 jours en or et Cherchez Hortense.

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Nos dossiers du moment

Les plus vues