Justice League : Snyder Cut
Warner Media

La campagne #ReleaseTheSnyderCut a finalement porté ses fruits.

Depuis la sortie de Justice League, les fans de DC déçus par la vision de Joss Whedon réclamaient le director’s de Zack Snyder. Deux ans et demi plus tard, leurs efforts sont enfin récompensés. A l’occasion d’une projection en ligne de Man of Steel, avec Henry Cavill, Snyder a confirmé mercredi que sa version de Justice League existait bel et bien et qu’elle allait voir le jour sur HBO Max en 2021. Une déclaration bientôt suivie d’un communiqué officiel de Warner Media

Selon le Hollywood Reporter, ce Snyder Cut pourrait prendre la forme d’un film de près de quatre heures, ou alors être découpé en six chapitres. Mais une chose est sûre, il sera très différent du film terminé par Whedon, qui avait remplacé Snyder suite au suicide de sa fille. "Ce sera quelque chose de complètement nouveau, si vous avez vu la version sortie au cinéma attendez-vous à une nouvelle expérience", raconte Zack Snyder au Hollywood Reporter. "Vous avez probablement vu un quart de ce que j’ai fait". 

Zack Snyder et son épouse Deborah sont en train de rameuter toutes les équipes de post-production pour les aider à terminer ce nouveau montage. Musique, découpage des scènes, effets spéciaux, et peut-être même des dialogues à enregistrer : il reste pas mal de travail pour donner vie au Snyder Cut, qui est composé de beaucoup de scènes inachevées. Un peu comme une voiture sans carrosserie, explique une source citée par le THR, qui précise par ailleurs que cela couterait entre 20 et 30 millions de dollars. 

Alors que l’espoir s'amenuisait, la campagne #ReleaseTheSnyderCut avait été complètement relancée en août 2019 par des déclarations de Kevin Smith et Jason Momoa, qui affirmaient avoir vu le Snyder Cut. Puis en novembre à l’occasion des deux ans de la sortie de Justice League. L’interprète d’Aquaman avait posté une scène inédite du film, avec le désormais célèbre hashtag, bientôt suivi par Gal Gadot, Ben Affleck et Zack Snyder lui-même. Mais, quelques jours plus tard, Variety citait une source interne qui assurait que ce n’était qu’une "chimère". 

View this post on Instagram

#releasethesyndercut 😜😜aloha j

A post shared by Jason Momoa (@prideofgypsies) on

Depuis, le Covid-19 est passé par là. Alors que la plateforme HBOMax s’apprête à être lancée aux Etats-Unis (le 27 mai), l’opportunité de pouvoir produire un contenu aussi fort, alors qu’il est toujours impossible de reprendre les tournages, a peut-être changé la donne du côté des décideurs. Le Snyder Cut de Justice League pourrait être une future locomotive pour HBOMax, comme The Mandalorian pour Disney +.  

"Je veux remercier HBO Max et Warner Brothers de courageusement soutenir les artistes et de leur permettre de réaliser leur véritable vision", explique Zack Snyder dans le communiqué officiel de Warner Media. "Je remercie aussi tous ceux impliqués dans le mouvement du SnyderCut d’avoir aidé à le concrétiser.

"Depuis que je suis arrivé ici il y a 14 mois, les chants du #ReleaseTheSnyderCut ont résonné chaque jour dans nos bureaux et nos boites mail", détaille de son côté Robert Greenblatt, le patron du groupe. "Eh bien, les fans le réclamaient, et nous sommes ravis de finalement leur donner. Au final, tout repose sur eux et nous sommes plus qu’excités de pouvoir sortir la vision ultime du film de Zack Snyder en 2021."  

HBO Max, un pari à 4 milliards $ pour WarnerMedia