DR

Le premier Avengers en prend pour son grade.

Screen Junkies profite de la sortie du Soldat de l'Hiver pour se pencher sur le premier volet de Captain America. Sorti en 2011, il mettait en scène Chris Evans dans la peau de Steve Rogers, un jeune new yorkais maigrelet transformé en super-héros par l'armée. "De la manière la plus américaine qui soit, souligne ce montage, en lui injectant des stéroïdes !". Comme d'habitude, l'équipe met le doigt sur les défauts du film, présentant Steve comme "le seul super-héros à être toujours puceau à 90 ans", chargé de défendre le monde contre les attaques d'un super-méchant dont la destruction finale est "plus moche que dans Les Aventuriers de l'Arche Perdue" (pourtant sorti 30 ans avant !). Dans le fond, ce que le site reproche surtout au blockbuster Marvel, c'est de n'exister que pour introduire Avengers. Une critique qu'ils avaient déjà portée à Thor, et qui pourra être reprise concernant la suite de Captain America, dont la fin fait clairement le lien avec Avengers 2. Il attaque aussi directement le studio "assez bête pour vendre les droits de ses super-héros à Disney".

Quand Chris Evans suppliait les directeurs de casting de le prendre en stage

Excepté ces quelques critiques bien senties, ce montage est finalement moins mordant que d'autres vidéos de Screen Junkies. Il se moque gentiment d'Hugo Weaving, présent dans pas mal de grosse franchises, bugue sur des boutons et des pourcentages, mais ne mentionne pas certains passages étonnants du film, comme la "comédie musicale" du milieu ou la longue fin dans l'avion. Bucky, le meilleur pote de Cap' qui gagne en importance dans Le Soldat de l'Hiver est à peine évoqué, et l'HYDRA non plus. Les vidéos sur Matrix ("Neo, an anagram for the one, who can only make… one facial expression"), The Dark Knight Rises ("Soyez prêts pour un film Batman de trois heures où Batman apparaît seulement 33 minutes !") ou Prometheus ("Le prequel d’Alien sans aucun des éléments cool de la saga d’origine") étaient bien plus virulentes.

Chris Evans a failli refuser d'incarner Captain America au cinéma

La suite de Captain America sort aujourd'hui dans les salles françaises. Extrait :

 

Prochainement au Cinéma