David Fincher compare les multiplexes cinéma à l’abattoir

David Fincher

"On a touché le fond dans ce domaine"

Longuement interviewé dans le dernier numéro de SoFilm, dont il fait la couverture, David Fincher en a remis une couche sur l’expérience cinéma qui, selon lui, ne cesse de se détériorer.

"70% des salles de cinéma sont d’une qualité médiocre", s’emporte le réalisateur de Se7en et Fight Club. "Je pense vraiment qu’on a touché le fond dans ce domaine. Et quand on me dit : 'hey, des gens qui ont construit des multiplexes en béton et sans âmes vont faire faillite', franchement, ça m’est égal. Ce n’est pas ça, aller au cinéma. C’est juste un moyen de soutirer vingt dollars au public en lui montrant le dernier truc qu’a produit Hollywood. Aujourd’hui, on va à l’abattoir. Entrez, BOUM ! Voici le film, merci, au revoir au suivant.  C’est une version pervertie de ce en quoi je crois."

Fincher, qui a déjà travaillé pour Netflix sur House of Cards et remet ça avec Mindhunter, qui est lancée le 13 octobre sur la plateforme, rebondit également, sans citer le film, sur la polémique Okja qui avait animé le dernier Festival de Cannes :

"Et aussi, quand des critiques français disent que pour que l’on considère un film comme un 'vrai', il doit être vu dans une salle de cinéma, mais que cela signifie de le voir dans une salle merdique avec un écran minuscule et des enceintes qui grésillent, c’est n’importe quoi. Si Netflix fait ferme cette salle, ça ne me dérange pas du tout."

Une opinion tranchée qui a beaucoup fait parler sur les réseaux sociaux ce week-end, y compris le réalisateur français Xavier Beauvois, fervent défenseur du cinéma en salle, qui a réagi sans filtre à l’interview de Fincher :

beauvois.png

 

Cette prise de position du réalisateur de The Social Network n’est toutefois pas nouvelle. En 2014, pour la sortie de Gone Girl, son dernier film en date, il déclarait déjà à Première :

"A chaque fois que je suis allé au cinéma récemment, c’était le même cirque dans la salle. Les gens tweetent, bouffent, discutent, on doit se fader ces tunnels de pubs pour Coca-Cola… Je n’ai pas fait la queue pour ça ! J’ai fait la queue pour rire et vibrer à l’unisson avec 700 autres personnes. Ce genre de communion n’a quasiment plus cours dans les multiplexes. Je suis souvent tenté de me lever et de rentrer chez moi. J’ai la cinquantaine désormais, une très belle télé dans mon living-room, une excellente installation 7.1, je peux y savourer un film dans des conditions idéales… Bon, je ne veux pas tout simplifier non plus. Parfois, les planètes s’alignent, un blockbuster fait la différence et l’expérience de la salle reste unique. Titanic, The Dark Knight… Mais je pense en effet que la prédiction de Chris [Nolan, NDLR] va se réaliser. Je serai sans doute un peu triste ce jour-là."


PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Un Americain A Paris
La Deuxième étoile
Star Wars Episode 8 : Les Derniers Jedi