Buffet Froid
Sara Films

Le film culte de Bertrand Blier est à l’honneur ce soir de « Place au cinéma » sur France 5, présenté par Dominique Besnehard.

Un scénario… de rêve

Bertrand Blier explique souvent que Buffet froid fut l’un des scénarios les plus simples et les plus rapides qu’il ait pu écrire. Seulement deux semaines ont été nécessaires pour accoucher de cette histoire surréaliste… née d’un rêve qu’il faisait alors régulièrement où il était poursuivi par des policiers. Le même rêve que celui de Gérard Depardieu dans le film. On peut parler d’efficacité maximale puisque Buffet froid a décroché le César du scénario face à La Drôlesse, I… comme Icare et Série noire.

Un film financé grâce à son Oscar

Dans la carrière de Bertrand Blier, Buffet froid succède à Préparez vos mouchoirs, couronné de l’Oscar du meilleur film étranger en 1977. Ce trophée lui vaut évidemment son lot de propositions – toutes déclinées - de l’autre côté de l’Atlantique, dont une de Francis Ford Coppola en personne ! Mais il lui permettra surtout de trouver le financement de ce Buffet froid, regardé de haut par de nombreux producteurs sur le mode : "Vous avez du talent, ne le gâchez pas dans cela". Sans cette statuette, ce projet serait peut- être resté lettre morte.

Les frères Sarde au générique

C’est Alain Sarde qui produira Buffet froid, cinq ans après avoir débuté dans ce métier avec déjà son actif Le Locataire de Polanski, Barocco de Téchiné ou Une Histoire simple de Sautet. Le début d’une aventure au long cours avec Blier qu’il accompagnera à cinq autres reprises pour Beau- Père, La Femme de mon pote, Notre Histoire, Mon Homme et Les Acteurs. Et à la B.O., on retrouve son frère aîné Philippe, auteur cette même année 79 des musiques de Tess et Loulou et qui ne retravaillera qu’une seule fois avec Blier pour Beau- père.

L’ultime collaboration père- fils

Buffet froid est décidément une histoire de famille. Puisque Bertrand Blier y dirige pour la seconde et dernière fois de sa carrière après Calmos son père Bernard. Celui à qui il dédiera ses César gagnés en 1990 par Trop belle pour toi, un an après sa disparition

Un film incompris devenu culte

Difficile à financer, Buffet froid ne connut pas un accouchement beaucoup plus simple en salles où de nombreux spectateurs demandèrent… à se faire rembourser, une fois le mot fin apparu à l’écran. Et après le carton de Préparez vos mouchoirs (1,3 million d’entrées), il a dû se contenter de 777 000 spectateurs. Avant d’acquérir au fil du temps le statut de film- culte qu’on lui connaît aujourd’hui.

Buffet Froid raconté par Bertrand Blier

A lire aussi sur Première

Cinq choses à savoir sur… Délivrance

Le classique de John Boorman est à l’honneur ce soir de « Place au cinéma » sur France 5, présenté par Dominique Besnehard

Cinq choses à savoir sur… Un après- midi de chien

Al Pacino est à l’honneur de Place au cinéma ce soir sur France 5, présenté par Dominique Besnehard, pour sa seconde collaboration magistrale avec Sydney Lumet après Serpico, couronné de l’Oscar du scénario 1976.