Aladdin : les réalisateurs confirment une folle théorie

Aladdin

Le Génie a bien pris la forme du colporteur pour présenter l'histoire d'Aladdin.

Aladdin fête aujourd'hui ses 25 ans (aux Etats-Unis, car en France, il est sorti un an plus tard, en novembre 1993). Pour fêter ça, retour sur l'une des théories sur ce classique Disney que ses réalisateurs ont confirmé... 23 ans après ! Quand Aladdin est ressorti en blu-ray à l'automne 2015, dans une édition collector "Diamond", Ron Clements et John Musker sont revenus sur deux questions qui turlupinaient les fans de ce long-métrage au micro d'E! Online.

1. Le film se situe-t-il dans un futur post-apocalyptique ? Des spectateurs pensent que l'intrigue d'Aladdin ne peut que se situer dans le futur, puisque le Génie y prend la forme de personnalités célèbres du XXe siècle, comme Jack Nicholson. Etant donné que l'action se déroule dans le désert, d'autres supposent même qu'il s'agit d'un futur post-apocalyptique. John Musker répond en riant : "Je ne l'avais jamais entendue celle-ci ! A la base, on voulait situer l'histoire à Bagdad, puis la première Guerre du Golfe est arrivée et Roy Disney nous a demandé de changer de lieu. J'ai eu l'idée de reprendre les mêmes lettres et de jouer avec. Baghdad (transcription anglaise) est ainsi devenue Agrabah. On avait pensé à d'autres noms fictifs, mais non, nous n'avons jamais songé à un futur post-apocalyptique !"

Robin Williams : des prises inédites de son doublage du Génie refont surface

2. Le Génie a-t-il pris la forme du colporteur pour présenter l'histoire d'Aladdin ? Cette théorie est surtout partagée par le public anglophone, car dans la version originale, les deux personnages sont doublés par Robin Williams. Elle suppose que toute l'histoire est en fait racontée au public par le Génie en personne, qui a pris la forme du marchand. Après avoir ouvert le film en chantant "Nuits d'Arabie", ce personnage essaye de vendre différents produits aux spectateurs ("Incassable, Incass... Cassé !"). Puis il leur propose de leur relater l'aventure d'un jeune homme qui a frotté la lampe magique.

Aladdin a 25 ans : fêtons ça en musique

"Ça, c'est vrai !, reconnait Clements. C'était notre intention dès le départ. On voulait même le montrer de manière plus explicite avec une scène à la fin du film, où le marchand aurait révélé qu'il était en fait le Génie. L'idée marchait, surtout que Robin doublait les deux personnages. Au fur et à mesure, le scénario a été un peu modifié et on a dû faire des coupes. On a perdu cette scène finale au passage. Mais oui, cette légende urbaine est absolument vraie".

En français, ces deux personnages n'ont pas le même doubleur. Richard Darbois prête sa voix au Génie et Bernard Alane au colporteur.

Le Honest Trailer d'Aladdin est une lettre d'amour au Génie de Robin Williams

PROCHAINEMENT AU CINÉMA

Premiere en continu

Le guide des sorties

Nos top du moment

Actuellement en kiosque

Nos dossiers du moment

Bandes-annonces

Apportez-Moi La Tête D'Alfredo Garcia
Le Consul de Bordeaux
L'Oeil du Cyclone