DR

Kelly Bochenko, soit Miss Paris 2009, a été destituée. Elle déclare sa vie "fichue" dans une interview qui égratigne, au passage, Geneviève de Fontenay.

Kelly Bochenko, soit Miss Paris 2009, a été destituée. Elle déclare sa vie "fichue" dans une interview qui égratigne, au passage, Geneviève de Fontenay.Kelly Bochenko a été destituée de son titre de Miss Paris 2009 par Geneviève de Fontenay suite à la parution de photos litigieuses dans le mensuel Entrevue.La jeune femme confie ses rancoeurs au quotiodien Le Parisien."La destitution, je m’en fiche. Je suis devenue une traînée. Découvrir que des gens qui me connaissent depuis des années, dans ma famille, des amis me tournent le dos… Je suis quand même fragile. Heureusement que j’ai le soutien de ma mère." a-t-elle déclaré en larmes.Avant d'expliquer l'origine de ces clichés : "J’avais 19 ans, je me faisais un book pour du mannequinat. C’était mes premiers essais. Un copain plus âgé que je voyais de temps en temps voulait se lancer dans la photo. Au début il a fait des portraits, dans son appartement qui lui servait de studio. La séance a basculé, il m’a mis une pression psychologique énorme pour qu’on continue, que je me déshabille. Je crois même que j’étais encore vierge. Je n’ai jamais vu ces photos ensuite. Je ne les ai découvertes que la semaine dernière, et elles m’ont choquée, moi aussi."Elle blâme Geneviève de Fontenay qui n'est pas celle à plaindre..."Geneviève de Fontenay, que j’admirais, dit des choses très dures sur moi, comme s’il fallait la plaindre elle (...) Ma vie est foutue. Je vais traîner ça, à moins de changer de nom. Je suis perdue."Avant de conclure, déterminée :"Pour moi, je reste Miss Paris 2009. Même si je dois tout rendre, jusqu’aux chaussures que j’ai portées en Martinique pendant le voyage de préparation à Miss France. Il y a une volonté d’humiliation de la part de Geneviève de Fontenay."